Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

3 nouvelles communes sous la houlette de la brigade gérômoise Et une augmentation de la délinquance de proximité

image_pdfimage_print

Après deux années placées sous la réserve électorale, la caserne de Gérardmer avait à nouveau le plaisir de recevoir les maires des communes couvertes par ses forces dans le cadre de l’inspection annuelle menée par le Commandant Cyrille Guiboud-Ribaud. Petite nouveauté, depuis le 1er janvier, La Forge, Cleurie ainsi que Le Tholy rejoignent Gérardmer, Xonrupt-Longemer et Liézey, soit désormais 6 communes rattachées à Brigade gérômoise.

Inspection Brigade Gendarmerie Gérardmer (1)

Le Commandant Guiboud-Ribaud (au centre) en compagnie du Major Schupp et des maires ou représentants des communes concernées

Le plaisir n’en était donc que plus grand pour le Commandant et chef d’escadron Guiboud-Ribaud ainsi que l’hôte des lieux, le Major Schupp. Voilà en effet deux ans que les maires n’étaient pas conviés aux inspections annuelles en raison de cette fameuse période de réserve électorale qui a précédé les Municipales en 2014 puis les Régionales en 2015. « Ce qui est dommageable car cela nous permettait de partager un moment de convivialité et de parler un peu du terrain, de la vie la commune etc... » , précisait le Commandant Guiboud-Ribaud.  Pour lui, une bonne entente est essentielle entre les deux parties et la Gendarmerie a besoin d’être un interlocuteur privilégié de la sécurité pour la Ville, tout comme cette dernière doit être un interlocuteur privilégié de la vie de la cité pour la Gendarmerie.

Mais revenons-en au terrain justement. Une augmentation significative de la délinquance de proximité a été observée. « Ce n’est pourtant pas faute d’occuper le terrain ! » , soulignera le Commandant. Mais il faut regarder les choses de plus près et de manière réaliste : « Si nos campagnes ne sont pas forcément une zone d’action pour le terrorisme, elles peuvent constituer une zone de transit. C’est une activité qui occupe beaucoup notre temps, ce qui explique d’ailleurs notre tenue qui n’est pas notre tenue traditionnelle, nous devons être prêts à répondre à toute alerte. Nous avons donc eu plus d’activités liées aux attentats de novembre, mais aussi aux fêtes de fin d’année qui constituent une période sensible à laquelle nous devons répondre présent.

Des dispositifs citoyens se développent

On ne peut pas le nier, tout cela nous détourne un peu de notre mission de surveillance habituelle sur les cambriolages notamment, qui augmentent sur les résidences principales. (…) De plus, nous devons faire face à une délinquance qui évolue, plus mobile et plus rapide (nous avons interpellé des gens du 68 par exemple), qui nécessite donc une investigation plus lourde et des dispositifs supplémentaires, voire nouveaux » , explique le Commandant. Pour ce dernier, une partie de la solution pourrait aussi résider à travers des précautions simples et des initiatives locales qui voient progressivement le jour dans certaines zones, quartiers ou chez certaines franges de la population qui sont plus fréquemment touchées.

« Ces précautions peuvent parfois éviter des délits ou par la suite nous permettre de recouper des informations et des faits en vue d’interpellation(s). Des dispositifs citoyens existent et se développent et les gens doivent prendre certaines habitudes comme ne pas laisser ses clés sur la voiture, ne pas systématiquement laisser la porte du garage ouverte lorsqu’ils jardinent derrière leur maison etc… L’idée n’est pas d’affoler la population mais de l’inciter à rester vigilante » , conclue sur ce sujet le commandant Guiboud Ribaud. En matière de lutte contre les stupéfiants, la brigade estime avoir mener une bonne action en 2015. Pour ce qui est de l’atteinte à l’intégrité physique, les chiffres sont stables. Enfin, du côté de la sécurité routière, aucun décès à déplorer en 2015 contre deux en 2014 bien que l’équilibre soit jugé « fragile » . De fait, même avec une vigilance extrême, un drame est malheureusement trop vite arrivé.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *