Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

30 ans de douceur pour la Confiserie Des Hautes-Vosges Des bougies, des bonbons, de l'émotion et du respect pour le travail accompli

image_pdfimage_print

P1050744Un peu de  douceur dans un monde de brute nous fait grand bien. Et lorsque la Confiserie des Hautes-Vosges fête ses 30 années d’existence, la famille Claudepierre nous rappelle au quotidien que la rondeur d’un bonbon se fabrique à grand coup de savoir faire mais aussi de « je t’aime ». Je t’aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie et nous nous arrêterons là. Je t’aime mon pays pour y entreprendre tous les jours depuis 3 décennies. Je t’aime mon père, ma mère, mon oncle, mes coussins, cousines pour mener à bien la fabrication et la vente de plus de 300 tonnes de sucreries par an. Je t’aime, mes clients qui arrivent tous les jours des quatre coins de la France… et bien plus loin encore. Et je t’aime tout simplement parce que dans la famille Claudepierre, que l’on s’appelle Jean Marie, Bernard, Marie-Jeanne,  Fabienne, Nathalie, Pascal, on fait les choses avec le cœur, la simplicité, la vérité, l’authenticité des relations à la personne  en se souvenant qu’on est né à quelques centaines de mètres du chaudron là même où coule la production  de La Confiserie. Oui, tout a commencé avec les quelques amandes grillées vendues sur les marchés…Nous ne referons pas l’histoire, comme ce fut le cas à la Salle des Fêtes de Plainfaing où se retrouvaient autour du buffet des centaines d’invités !

Alors, dans de telles conditions, lorsqu’un anniversaire aussi important  est fêté  sur fond de réussite d’une entreprise qui emploie plus de 25 personnes et qui est classée parmi les plus importantes de France en terme de visites, tout le monde se déplace afin de fêter l’histoire de la famille Claudepierre

Alors (pour la troisème fois)  les politiques locaux, vosgiens et lorrains se sont déplacés pour l’événement sans oublier le Préfet du département Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts. Le président François Vannson, retenu dans le cadre de la défense du de la Maternité de Remiremont, était absent mais représenté, Gérard Cherpion le député de la Circonscription était bien présent, sans oublier les maires du secteur, les conseillers départementaux et régionaux et tout un aréopage  de personnalités d’ici et d’ailleurs.

Tout le monde y est allé de son petit mot comme pour mieux souligner le travail réalisé depuis 3 décennies, toute l’ardeur mise à la tache par cette famille unie pour le meilleur uniquement.

Le trentième anniversaire s’est déroulé à la fabrique pour un tour du propriétaire et un tour de main. Pour se poursuivre quelques kilomètres plus loin, histoire de se souvenir et de se projeter dans l’avenir autour d’un verre de l’amitié. La famille Claudepierre sait accueillir  de ces douceurs et d’autres choses plus salées et  donne rendez-vous dans 10 ans voire 20 pour un demi siècle d’existence et de développement.




Une réaction sur “30 ans de douceur pour la Confiserie Des Hautes-Vosges

  1. thomas jeannine

    ce sont les seul bonbon que l’on mange ,,,extraordinaire en hiver pour la gorge ,,je l’ai achète par kg a chaque passage a gerardmer «  » »mon pays de naissance «  » et j’en donne a mes voisin famille et amis ,,,,,

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *