Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Copain nous a quittés Il est mort, il est mort le cochon

image_pdfimage_print
L'équipe de "On tue le cochon" du Phény

L’équipe de « On tue le cochon » du Phény

De l’abattoir où il a rendu l’âme dans la tradition bouchère franchement française, nous apprenons le décès de Copain, cochon de plus d’une centaine de kilos qui a fait ce dimanche les beaux jours de la fête du Phény . Nous avons une pensée particulière pour ses proches, le président Marc Bernard notamment et les organisateurs de ses funérailles en règle. Afin de rendre un hommage appuyé à  Copain le cochon, un retour de fosse était organisé comme d’habitude dans les locaux de l’ancienne école du Phény.

Au menu du cochon, du cochon et encore du cochon, mais aussi des beignets de carnaval et du boudin…tsouin, tsouin ! Et le fameux fromage de tête de Gérard

Comme de coutume, on retrouvait comme fossoyeurs, trancheurs, découpeurs assaisonneurs de la journée, la bande de cuisiniers et cuisinières de service, c’est-à-dire Michel, Jojo, Annette, Marie Josèphe, François,  Guy, Marie France…et toutes les mamies  du coteau gérômois. Sans oublier Gérard Villaumé derrière le piano principal attentif à reprendre une recette qui fait aujourd’hui référence : celle du Phény….l’eau n’est plus seule à alimenter la légende du lieu de vie ! Pour les amateurs de statistiques, 140 convives étaient attendus pour 275 morceaux de boudin saucissonnés.

Bref, les obsèques de Copain se sont déroulées sous les meilleurs auspices. Certes,  quelques larmes ont été versées sur le sort du jeune défunt, mais seulement en fin de repas lorsque le petit vin de pays a fait son effet ! Une conséquence somme toute gérée par les ripailleurs d’un jour, ripailleurs toujours avec modération !

Le corps de Copain repose en lieu sûr…mais pour combien de temps encore.

Paix à ton âme Copain, c’est moche de perdre un bon copain si jeune, à peine âgé de quelques mois.  Ni fleurs, ni couronnes, tout juste un peu de persil…

A ses proches, à sa famille, s’il en reste, nos sincères condoléances. Amen !

Dr ès boudin et fromage de tête Gérard Villaumé

Dr ès boudin et fromage de tête Gérard Villaumé

 




2 réactions sur “Copain nous a quittés

  1. S.MEDY

    Qu’il eût été une bonne idée de faire participer le car des donneurs de sang ? (un prêté pour un rendu , après le repas)
    « Bon sang d’bon sang » ,tous ces boudins ! « Copain » ! tu n’étais pas tout seul ?
    Bon app…. .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *