Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Michèle et Jean-Pierre Bédez…29 ans de tabac Et toujours autant de souffle clopin, clopant

image_pdfimage_print

P1050866Vingt neuf ans de tabac pour Michèle et Jean-Pierre Bédez  et en pleine forme. Comme quoi, le travail c’est la santé surtout quand on s’y colle dès potron-minet pour terminer sa journée à 19 h, une fois le rideau du bureau de Tabac/Presse baissé. Le couple installé depuis presque 3 décennies tire sa révérence le 1er avril prochain…sans blague ! Eh oui, le temps passe, mais les buralistes sont frais comme des gardons, prêts à profiter de la vie dès les  premières heures d’une retraite bien méritée. Le successeur, David Alexandre Demange (nous en reparlerons prochainement)  et dans les starting-block après avoir fait plusieurs périodes, comme à l’armée, afin d’appréhender au mieux la profession. Un véritable sacerdoce aux services d’une population exigeante. N’est pas buraliste qui veut, il faut faire preuve de rigueur, de diplomatie et de persévérance  car avoir « une carotte » entre les mains est un effort constant quasiment 365 jours par an, la presse n’attendant pas. Alors forcément, en 29 ans de labeur, le petit carnet à spirale de Michèle et Jean-Pierre est plein d’anecdotes comme  celle datant de la semaine dernière où un groupe de 4 personnes hésitait sur le choix de cartes postales qu’ils allaient s’envoyer, sans oublier celle pour le  chien..un moche, forcément un toutou à sa maman waouf, waouf.

Jean-Pierre se remémore  l’histoire d’un belge…une fois. Fier d’arborer un téléphone portable Coca Cola  » il marche bien mon téléphone Coca Cola, si vous saviez ce qu’il marche bien » Et ce fut comme ça pendant de trop longues minutes….Les vacanciers sont parfois aussi très surprenants  « il y a de la neige sur le route ». Ben oui, c’est l’hiver messieurs dames et vous êtes en montagne.

Comment oublier  l’époque où le couple consignait encore les colis 3 suisses , cette Bressaude venu acheter de la moutarde à Gérardmer ( non ça c’est rajouté) qui a essayé sa nouvelle robe dans le magasin, culotte et soutien-gorge de rigueur.  L’histoire la plus croustillante appartient sans doute à une autre petite dame et sans sexisme aucun. Pendant plus d’un an, elle est venue évoquer quotidiennement la santé de son mari «  il est pas bien aujourd’hui, c’est bientot la fin » La fumeuse de gitane a même été jusqu’à  le faire mourir, sans doute par un matin bas de plafond. Apparemment le monsieur est  toujours debout et visiblement pas très pressé à l’inverse de son épouse de passer de l’autre coté du miroir.

C’est tout ça, la relation aux clients qui va manquer à Michèle et Jean-Pierre Bédez. Les liens d’amitié qui se sont créés, les discussions du matin avec les habitués.  » Nous étions parfois un peu psychiatre » confesse en chœur et en regardant l’église les buralistes trentenaires d’une échoppe sans nom devenue pourtant « chez Bédez » après avoir été « chez Riri…Grosjean »

Promis, juré, craché, dans quelques jours  on ne les y reprendra plus… fini, le réveil à 5h  pour lever le store de la boutique sans nom 3 quart d’heure plus tard. Les grasses mâts sont à l’ordre du jour, même si Jean-Pierre sait qu’il va pouvoir s’attaquer au travaux de la maison ( à Longemer rien à voir avec Xonrupt) et Michèle de « prendre le temps de faire ce qu’on n’a pas pu faire pendant 30 ans, pour une vie de famille laissée de coté ».

Bonne retraite « aux Bedez » du bureau de tabac/presse du même nom…on pourrait ajouter en face de l’église…Soit Chez Bédez en face de l’église !

 




11 réactions sur “Michèle et Jean-Pierre Bédez…29 ans de tabac

  1. didier marc et maryse

    bonne retraite à vous 2 je garderai de chacun de vous votre bonne et belle humeur, votre gentillesse et votre amour du travail bien fait.

    répondre
  2. bernard FRANCOIS

    J’espère que la consigne sera bien passée : après la patrouille des castors tous les dimanches, c’est maintenant la bande dessinée « Lili ». Bonne retraite entre le col des harengs marines et la roche des chevaux morts!

    répondre
  3. Céline H.

    Enfin… Vous allez pouvoir profiter d’une veritable vie de famille ! Je connais 3 petits enfants qui vont être contents de profiter de leurs grands parents…. Gros bisous

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *