Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Morgane Côme : Un parcours atypique pour une graphiste devenue peintre en lettres

image_pdfimage_print

Désormais installé à Gérardmer et de façon durable, l’imprimeur d’art Christin Georgel souhaitait donner à son atelier d’impression situé à la Mauselaine l’allure qu’il méritait vue de l’extérieur. Ce que l’on appelle une devanture ou une enseigne digne de ce nom. Par chance, il croise la route de Morgane Côme, graphiste et peintre en lettres.

De retour en France, elle vient de poser ses valises à Nancy où elle partage un atelier de peinture en lettres avec Benjamin Grange, alias Studio Pinceaux. De passage en Perle des Vosges, l’occasion était trop belle de revenir sur son parcours tout en évoquant sa passion pour la peinture en lettres et les métiers d’art de manière plus générale.

Morgane piceau en main

Morgane pinceau en main

Après un DUT SRC (Multimédia) à Saint-Dié des Vosges, Morgane part travailler pendant six ans en tant que graphiste à Londres. « Les deux dernières années, j’ai travaillé dans la publicité, c’était une expérience très riche mais avec son lot de pression. J’avais besoin de me retrouver, de revenir à quelque chose de plus manuel, j’ai commencé à faire de la calligraphie arabe et latine”, explique Morgane. Quelques mois plus tard, elle assiste à une conférence sur les ‘signes fantômes’, ces anciennes pubs et devantures peintes à la main qui subsistent sur les façades notamment. Le conférencier organise à Londres un atelier de peinture en lettres pour faire découvrir le métier en proposant une formation concrète.

Morgane profite de l’occasion pour rencontrer des peintres en lettres anglais et américains et poursuivre son apprentissage avec trois autres filles en formant le collectif, The Brushettes. Et d’ajouter : “Nous avons été aidées par des peintres qui nous ont permis de professionnaliser notre approche du métier à Londres où nous avons participé à différents projets. Nous avons approfondi nos connaissances, travaillé nos techniques, c’était très enrichissant, d’autant plus qu’il est très rare aujourd’hui de pouvoir faire un apprentissage en peinture en lettres”.

DSC_0783De retour en Lorraine, Morgane est consciente qu’il faut rebâtir une visibilité autour de ce métier qui est encore moins présent en France que dans les pays anglo-saxons. “Maintenant, il va aussi falloir créer la demande, faire parler de nous et être très mobiles dans le Grand Est pour pouvoir développer cette activité. Pour Christin, j’avais carte blanche. Etant donné son activité et l’esprit de son atelier, cela méritait vraiment ce qu’il se fait de mieux. J’ai donc décidé de travailler à la feuille d’or en utilisant la technique ancienne du verre églomisé”, conclue Morgane. Un travail minutieux, entièrement réalisé à la main, au rendu unique que vous pouvez apprécier si vous passez du côté de la Mauselaine…

Plus d’infos sur le http://morganec.fr/

Contact :

Morgane Côme

Tél. 06 89 66 54 80 Mail : morgane@studiopinceaux.com




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *