Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

“La porcelaine comme une page blanche” Une matière, deux interprétations

image_pdfimage_print

La saison 2015-2016 se poursuit à la galerie de la MCL qui accueille actuellement deux artistes pour une exposition commune dédiée à la porcelaine et à la céramique.

Pourquoi deux ? Pourquoi pas après tout ? Plus sérieusement et comme le faisait remarquer à juste titre Anne-Laure Charlier, l’espace aurait tout simplement été trop vaste pour le remplir avec ses seules réalisations ou celles de sa consœur Céline Blaudez. Mais plus que tout, les travaux de ses deux artistes se marient à merveille, un seul coup d’œil suffit pour s’en rendre compte.
vernissage expo MCL porcelaine (1)Et pourtant, chacune a bel et bien son style et son approche de la porcelaine, plus graphique et colorée chez l’une, plus épurée, directe, voir éclairée (au sens propre) chez l’autre. Deux univers qui semblent s’opposer et qui pourtant cohabitent, c’est sans doute ce qui fait l’originalité de cette exposition qui redonne probablement ses lettres de noblesses à la porcelaine. “Un petit moment de bonheur”, pou reprendre les mots de Lydie Guillemain, que de redécouvrir des métiers d’art sous un angle contemporain, avec du panache et de l’ambition.
Finie la vaisselle ringarde des repas de famille du dimanche midi chez mémé. Cette fois c’est de l’art dont on parle, l’expression d’un sentiment, la transcription d’une émotion ou d’une inspiration à travers l’acte de création. Le résultat, utilitaire ou non, vaut largement un petit détour par la MCL, que vous soyez petit ou grand d’ailleurs. Certains y trouveront un côté un peu enfantin, d’autres apprécieront le côté graphique, tous y prendront du plaisir avec cette touche de finesse dans un monde brut.
Petite mention spéciale à une réalisation à quatre mains et à ne pas manquer : “Les petits langes” qui se trouvent au fond de la salle et qui ont été réalisés par Céline Blaudez et Murielle Belin, plasticienne de Nancy. Une centaine a été créée à l’origine du projet, vous ne pouvez pas les manquer, si vous oubliez vos lunettes, il s’agit de ce que vous prendrez sans doute pour des vers à soie dans un écrin noir… Rapprochez-vous, une bonne surprise vous attend.

Expo visible jusqu’au 29 mars aux horaires d’ouverture de la MCL
Entrée libre




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *