Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Sécurité routière : tous touchés, tous concernés, tous responsables La route se partage dans le respect

image_pdfimage_print
Jean-Luc Callebaut (à gauche) et Hubert Pierrot

Jean-Luc Callebaut (à gauche) et Hubert Pierrot

Ce jeudi avait lieu la traditionnelle journée consacrée aux risques routiers du côté du lycée Pierre 

Gilles de Gennes. Une action devenue incontournable et qui s’inscrit dans le parcours éducatif 

de l’établissement qui propose notamment une section conduite routière.

 

Cheville ouvrière de l’événement, la CPE du lycée Sylvie Henry-Delattre concocte donc  chaque année un programme d’animations relativement dense à l’attention des élèves de son lycée.

Des jeunes qui, de part leur âge, constituent un public particulièrement concerné par la question de la sécurité

routière. L’un des temps forts de cette journée était une fois de plus l’intervention de Jean-Luc Callebaut de

l’Association Marilou/Relais Terry. Ce dernier, venu avec son épouse, a ainsi abordé avec 96 élèves de 2de et CAP

Bac pro quelques uns des grands thèmes de l’insécurité routière que sont l’alcool, le cannabis, la vitesse ou encore le

téléphone portable au volant.

Pour se faire, l’intervenant s’appuie notamment sur différents supports vidéos qui lancent chaque thème ainsi qu’une discussion avec les élèves. « J’utilise des vidéos françaises de la Sécurité Routière par exemple, mais aussi de la Police Suisse ou Belge afin d’introduire chaque sujet, le tout avec une partie témoignage très importante avec des accidents mortels. Ce sont des exemples concrets qui parlent aux jeunes et au public de manière générale. J’introduis aussi un peu d’humour, de dérision dans mon discours, le message passe mieux et j’en ai besoin aussi » , explique Jean-Luc Callebaut.

Près d'une centaine d'élèves ont participé à cette conférence interactive dans la slle de cinéma du casino Joa

Près d’une centaine d’élèves a participé à cette conférence interactive dans la salle de cinéma du casino Joa

En effet, ce dernier est doublement bien placé pour animer ce type d’actions interactives puisqu’il est enseignant de la conduite et surtout qu’il a perdu son fils dans un accident de la route engendré par un conducteur sous l’emprise de l’alcool. « Il faut vraiment faire comprendre aux gens que la route se partage et qu’elle se partage dans le respect, qu’il faut avoir un comportement responsable pour arrêter le massacre. Il est nécessaire de développer l’échange avec les jeunes qui doivent prendre conscience que la route n’est pas un jeu, que ce n’est pas un circuit. Ne rajoutons pas de risque là où il y en a déjà assez » , ajoute Jean-Luc Callebaut qui n’hésite pas à jouer sur l’aspect émotionnel pour mieux toucher son public.

Avec son association, il effectue entre 100 et 150 actions de ce genre par an auprès de publics  très différents, jeunes et moins jeunes, car la sécurité routière est l’affaire de tous. Pas de repos pour les braves, surtout quand il y a des vies en jeu. A ce titre et en préambule de l’intervention de Jean-Luc Callebaut, le coordinateur sécurité routière de la DDT88 Hubert Pierrot a souhaité rappeler une petite poignée de chiffres éloquents sur lesquels nous vous laisserons méditer : « 18% des accidents mortels en 2015 sont imputables à l’alcool ou aux stupéfiants. On observe en 2015 une forte hausse des suspensions de permis pour conduite sous l’emprise de stupéfiants, de 136 en 2014 à 250 en 2015, soit une augmentation de 84%. Par ailleurs, l’alcool reste la première cause de suspension de permis de conduire (84%) »




2 réactions sur “Sécurité routière : tous touchés, tous concernés, tous responsables

  1. Andre Francois

    Bientôt la présentation publique de notre association 1m50cycliste créer sous l’initiative de 2 jeunes cyclistes du VSG.
    Nous vous espérons nombreux. …
    La date sera communiquée dans les jours prochains

    répondre
  2. Cartigny Christine

    Déjà cinq ans que cette belle action de prévention existe au lycée en partenariat avec la DDT et l’association Marilou…il est important, voir nécessaire de faire régulièrement des piqûres de rappel lorsque l’on voit les faits divers et la hausse des accidents routiers sur nos routes. Merci à tous les intervenants, à toi Silvy, à toi Jean-Muc, mais aussi à la presse de relayer ces informations…je n’oublie pas d’avoir une pensée émue pour Kévin , cela fera presque un an que tu nous a quitté, tes amis ne t’oublient pas lorsqu’ils sont sur les routes pour exercer le métier qui te plaisait tant… mon soutien à sa famille …

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *