Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Trois ans de prison avec sursis pour l’ex-patron de Fibers Accident du travail

image_pdfimage_print

charbonierBernard Charbonnier, le patron de l’ancienne usine Fibers de Saulxures-sur-Moselotte, a été condamné à trois ans de prison avec sursis pour homicide involontaire dans le cadre du travail et 45 000 € d’amende, ce jeudi 17 mars 2016 par le tribunal correctionnel d’Epinal qui avait mis l’affaire en délibéré.

Dans la nuit du dimanche 29 au lundi 30 juin 2014, Sophie Lambert, une jeune employée de 21 ans domiciliée à Ferdrupt, avait été tuée par une machine aux environs d’une heure du matin dans l’usine de la Médelle. Sa tête avait été happée par une étireuse acquise (pour 3 millions d’euros) et certifiée en Chine… mais pas conforme aux normes de sécurité françaises.

A l’audience du jeudi 25 février 2016, Etienne Manteaux, le procureur de la République d’Epinal, avait requis 18 mois de prison avec sursis.

Spécialisée dans le recyclage de fibres, Fibers avait été lancée en mai 2014, avait tenu en tout et pour tout dix mois avant d’être liquidée en mars 2015. Ses 42 salariés avaient été licenciés.

David Jeangeorges

P10002841




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *