Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Vosges – Jean-François Copé de passage en Déodatie

image_pdfimage_print
image_print

Copé_Déodatie_02 Copé_Déodatie_03

Le maire de Meaux et député de la sixième circonscription de Seine-et-Marne Jean-François Copé était de passage en Déodatie ce jeudi 3 mars. Ancien ministre délégué à l’Intérieur et au Budget dans les gouvernements Jean-Pierre Raffarin et Dominique de Villepin, il occupa également les fonctions de secrétaire général de l’UMP, entre 2010 et 2012, puis de président de ce même parti, de 2012 à 2014. Empêtré dans l’affaire Bygmalion, il démissionne de cette présidence le 17 mai 2014. Aujourd’hui, c’est en tant que candidat à la primaire présidentielle des Républicains qu’il s’est rendu en terres déodatiennes, notamment du côté de Saint-Léonard, où accompagné du député de la seconde circonscription des Vosges Gérard Cherpion et du suppléant de ce dernier Roland Bédel, il a visité la fabrique de chocolat de la chocolaterie Thil au cours de l’après-midi.

Après ce tour d’horizon de cette fabrique tournant à plein régime depuis l’été 2014, durant lequel Valérie Thil lui détailla les différents équipements et procédés nécessaires à la fabrication de ses fameux chocolats et autres chardons, l’homme politique a ensuite pris la direction de Saint-Dié-des-Vosges, plus précisément de la permanence du député Cherpion. C’est dans les locaux de la rue de La Bolle que Jean-François Copé est revenu sur sa candidature, annoncée le dimanche 14 février dernier sur le plateau du 20 heures de France 2. Une candidature portée par un programme politique préconisant, entres autres, la création de 50 000 emplois dans le domaine de la sécurité, la suppression des CDI dans la fonction publique, une refonte des allocations chômages – qu’il juge inadaptées à l’heure actuelle – la mise en place d’une économie libre à tous les étages ou le recours aux ordonnances en matière juridique. « La France a besoin d’un vrai leader, et non pas d’un président qui symbolise le recul et l’hésitation » assure t-il. Jean-François Copé s’est ensuite dirigé vers Etival-Clairefontaine pour animer une réunion militante. Demain, il sera présent sur le salon de l’agriculture de la Porte de Versailles.

J.J.




2 réactions sur “Vosges – Jean-François Copé de passage en Déodatie

  1. Gilles CHIPOT

    Egaré sans doute Gerard Cherpion (ou plutôt pas trop le choix…..) à coté d’un des symboles de l’immoralisme politique à la Française.
    Par ailleurs ,quelle nécessité pour les médias de continuer à nous servir cette mauvaise soupe tiédasse.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *