Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Beautés abandonnées Une expo sur des lieux et objets qui ont subi les outrages du temps

image_pdfimage_print

Le Grattoir accueille une nouvelle exposition depuis ce vendredi 1er avril, et ce n’est pas un poisson. Pour succéder à Anne-Clair Jude, la maison a fait appel à Carmen & Sylvain, deux passionnés de photographie et surtout d’urbex. Deux compagnons d’exploration qui ont l’habitude d’exposer ensemble.

Carmen est rénovatrice d'intérieur, Sylvain magasinier, et tous deux partagent une passion commune pour l'urbex et la photo

Carmen est rénovatrice d’intérieur, Sylvain magasinier, et tous deux partagent une passion commune pour l’urbex et la photo

L’un est Bressaud, l’autre Spinalienne et ils se retrouvent dès qu’ils le peuvent, pour pratiquer ce que l’on appelle l’urbex, abréviation anglaise d’urban exploration, soit exploration urbaine en français. Chaque week-end et vacances ou presque depuis environ deux ans, Sylvain & Carmen sillonnent la région et les pays frontaliers à la recherche de ces lieux et objets abandonnés, parfois depuis très longtemps. « Cela va de l’hôpital au château en passant par un hangar, des vieilles voitures ou des maisons de particuliers. On a visité/découvert près de 400 sites depuis que l’on a commencé. Là on revient d’Autriche et on repart bientôt en Italie » , précisent les deux compères.

Et d’ajouter : « On aime le côté insolite, improbable et aussi un peu incompréhensible de ces lieux ou de ces objets. L’histoire des sites est aussi intéressante, parfois en retrouve des lettres, des cartes postales ou des cahiers qui nous en disent plus. Vraiment, c’est le côté exploration qui nous plaît énormément. parfois on revient de certains sites sans avoir pris de photos » . Récemment, dans la région, Carmen & Sylvain sont tombés par hasard sur un cimetière de vieilles automobiles englouties par la végétation. On y trouve des tractions, des américaines, bref, des vrais trésors qu’il a fallu parfois révéler en dégagent une partie des branches, des feuilles et de la mousse qui les recouvraient.

Les clichés de Sylvain & Carmen sont donc un peu comme des souvenirs, ou plus simplement des témoins de leur passage dans ces lieux qu’ils gardent secret comme tout bon explorateur qui pratique l’urbex. Jusqu’au 23 avril, ils vous proposent ainsi une sélection de 30 photographies numériques tirées sur différents formats et en couleurs. Autant dire que cette expo intitulée « Il était une fois – vestige de ce qu’il fût… »  vaut le détour, il y a même un vieux modèle d’aérotrain ! Et qui sait, cela vous donnera peut-être l’envie de devenir explorateur moderne à votre tour, si ce n’est pas déjà le cas !

Vous pouvez retrouver les deux exposants sur leur Facebook :

https://www.facebook.com/Lost-in-the-wasteland-646966525390487/

https://www.facebook.com/Couleur-et-Clair-obscur-581933111926783/




3 réactions sur “Beautés abandonnées

  1. Rondet Yves

    Bravo, c’est un univers que je trouve fascinant; pour tout dire, je suis passionné depuis toujours par les voitures anciennes et les épaves qui sont un prolongement logique ( j’adore aussi les bâtiments abandonnés, particulièrement les friches industrielles qui portent tellement d’histoires); pour en revenir aux épaves, il y aura justement les 16 et 17 Avril pendant le Salon de Gerardmer Auto Passion une expo de photos d’épaves prises par le journaliste spécialiste JP Hossann de La Vie de l’Auto, si vous avez l’occasion, il sera là le dimanche. en tous cas, continuez, c’est génial.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *