Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Cadavres de Belbriette – il s’agirait d’une panthère des neiges L'Once ou panthère des neiges, fantôme des montagnes

image_pdfimage_print

panthèreNous avions évoqué, dans une de nos dernières éditions, la multiplication de cadavres d’animaux sur le chemin circulaire de Belbriette. Le mystère semble être aujourd’hui levé grâce au témoignage d’un spécialiste des félins qui s’est manifesté suite à la parution de notre article. Jean Bondepary dit « The Tiger » pour son œil perçant était d’ailleurs la semaine dernière dans les Vosges sur la piste d’une panthère des neiges qui s’est échappée l’automne dernier  du zoo de St-Gall en suisse. L’once aurait progressivement migré vers le massif pour s’y être installée en début d’hiver.

On connaît mal les mœurs de l’once ou panthère des neige qui vit généralement reclus dans de grands espaces, peu fréquentés par l’homme.  C’est un félin extrêmement rare et difficile à observer dans la nature en raison parfois de l’inaccessibilité de son habitat.

« Ce cas précisément  est un peu différent » souligne Jean Bondepary, installé à Bayonne, que nous avons joint par téléphone » c’est une femelle obligée de s’acclimater  à la faune et flore vosgienne. Attention c’est un redoutable chasseur avec des capacités physiques hors normes susceptible de réaliser des bonds d’une dizaine de mètres. Par définition, la panthère craint l’homme mais pas les animaux domestiques qu’elle est capable de tuer d’un coup de patte. Il est préférable aux promeneurs de tenir en laisse leur chien  dans le secteur où elle a été aperçue. Sa présence est un réel problème car il sera difficile de l ‘attraper d’autant qu’il est hors de question d’abattre un animal protégé par la communauté internationale ».

Alors ! Le problème reste entier notamment pour les habitants du secteur dont les autorités vosgiennes ont demandé de respecter un couvre feu à partir de 19 h soit avec l’arrivée de la nuit : tous les gros chats sont gris ! Prudence est donc mère de sureté. Sur les conseils de Alexis Gruss, autre spécialiste des félins,  il a été distribué aux populations locales des fouets et bottes afin de parer à une attaque éventuelle de la bête. Le dispositif a d’ailleurs été testé par les élus de la communauté de commune afin d’en vérifier l’efficacité, le président en tête. Il a été doublé d’un protocole réalisé sur la base d’un texte travaillé en amont « Holà, recule sale bête sinon gare à toi, vilaine, méchante »….Un élu a même  ajouté « brosse à caca »…Allez savoir pourquoi !

La fuite de l’animal est donc garantie en douceur et sans mal, enfin on l’espère. Au risque de provoquer un incident diplomatique avec la suisse qui souhaite récupérer son bien  confirmant par son représentant légal Monsieur Kahuzac qu’elle est contre l’évasion vers la France. 

En attendant le fantôme des montagnes court toujours !

 

 




7 réactions sur “Cadavres de Belbriette – il s’agirait d’une panthère des neiges

  1. REMY alain

    Il faut aussi ajouter que le secteur du lac est actuellement dangereux, Un poisson particulièrement dangereux a réussi le trajet du Loch Ness au lac de Longemer. La commune a fourni des épuisettes particulièrement résistantes à la population très éprouvée par cette situation.

    de la part de Bob, l’ours mal léché

    répondre
  2. Noëlle et Marc BERNARD

    Dès qu’il a vu la photo de la panthère des neiges, notre chat Titou,la saison aidant, en est tombé amoureux fou!
    Aussi, pour calmer ses miaulements intempestifs, et pas seulement,nous sommes prêts à adopter cette magnifique panthère.

    répondre
  3. BEDEL François

    Pour Jean Bondepary : c’est sur qu’un cuissot de chevreuil ou de jeune biche vaut mieux qu’un sandwich, même avec du beurre..
    :-)

    répondre
  4. Schmit

    Je vous signale que Monsieur Jean Bondepary n’est pas à Bayonne, mais à Parme. Et c’est dans les Alpes Italiennes qu’il a observé quelques spécimens de Panthères des neiges. Quelle tristesse de voir un si bel animal terminer sa vie dans un coin perdu des Vosges !!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *