Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

François Vaxelaire & Gautier Ziefle exposent à la MCL Céramique & sculpture

image_pdfimage_print

La Saison 2015/2016 de la galerie de la MCL continue avec une exposition double de céramique & de sculpture de François Vaxelaire & Gautier Ziefle.

P1193171L’artiste annoncée initialement dans le programme de la maison pour accompagner Gautier Ziefle était la peintre Eva Ledecky. Cette dernière ne pourra être présente car elle vient tout juste de devenir maman, nous lui souhaitons tous nos vœux de bonheur.
Vous êtes les bienvenus au vernissage qui aura lieu le vendredi 22 avril à 18h30 en présence des artistes.
Un moment idéal pour partager, échanger, questionner autour d’un verre et d’un buffet convivial (en entrée libre, ouvert à tous).

Par ailleurs, la galerie de la MCL ouvre ses portes le premier week-end de chaque exposition (celui qui suit le vernissage), à savoir le samedi et le dimanche de 14h à 21h.
Estelle Pérel, en service civique à la MCL, dans une mission de médiation culturelle, vous proposera une animation en lien avec l’exposition le dimanche 24 avril, de 15h à 17h.
N’hésitez pas à en parler autour de vous et à venir expérimenter pendant le week-end, les ateliers sont ouverts à tous et en entrée libre !
FrancoisGautierCette fois, elle vous proposera de créer autour du Land’Art à partir de galets de rivière. Venez vous mettre dans la peau de l’artiste et découvrir son travail en y participant ! Cet atelier est ouvert à tous et gratuit, vous pourrez y participer le temps que vous souhaitez entre 15h et 17h.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de la programmation de la saison sur le site de la MCL à la rubrique exposition à cette adresse :
http://mclgerardmer.fr/agenda/categorie/expos/
ou sur le programme papier disponible à l’accueil de la MCL de Gérardmer.

Présentation des deux artistes :

Gautier Ziefle :

Qu’il s’agisse de mobilier contemporain ou de sculpture, Gautier travaille à réconcilier la main et l’esprit, pratiquant une recherche plastique qui induit des allers et venues entre l’atelier où il tente de dompter la matière et le bureau où, entre dessin assisté par ordinateur et recherche livresque, mûrissent ses idées.

Suite à sa reconversion dans le travail du métal il y a un peu plus de deux ans, puis à ses premières sculptures encore empruntes de de l’influence de l’art moderne, Gautier se libère aujourd’hui de ces images préfabriquées pour inscrire dans la matière un geste qui lui est propre, fait d’un mélange d’audace et de réserve envers ce qui l’entoure. Selon les besoins que lui dictent ses recherches sur l’invisible, sur la genèse des formes de la nature, ainsi que sur le rapport trop souvent conflictuel entre la nature et la culture, l’homme et son environnement, il s’empare de nouvelles techniques et de nouveaux matériaux, procédant par expérimentation, intuitivement plus que selon une méthode établie par avant. Si compte l’objet, la démarche pour y parvenir pas moins, son travail trouvant par là des accointances avec l’art contemporain mais sans pour autant s’en revendiquer.

Des lignes courent sur la pierre qui font un paysage. Une forme en gestation que révèle la matière tranchée d’un tronc. Ici du papier de riz, écorce-peau, une mue énigmatique, à la frontière du végétal et de l’animal. Là une main ouverte, lignes familières, crêtes et vallées des Vosges.

François Vaxelaire :

Formé au CNIFOP (Centre International de Formation à la céramique) de Saint Amand en Puisaye, François Vaxelaire a posé ses outils à Docelles où il continue d’expérimenter techniques et terres, passant d’un émail à base d’oxyde de fer à un engobe de porcelaine, d’une faïence à un grès chamotté. Les objets et les sculptures qu’il façonne et cuit dans son atelier trouvent leur inspiration tant dans la nature que dans l’art du XXème siècle ou dans la longue histoire de ce matériau à travers les âges et les civilisations, qu’elles soient européenne, asiatique, indienne. Pour cette exposition, lui et Gautier ont travaillé ensemble sur quelques pièces, s’essayant pour la première fois à un mariage de ces matériaux si différents que sont la terre et l’acier.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *