Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Gardez les yeux sur la route pour éviter les drames Sms au volant = mort au tournant

image_pdfimage_print

Les yeux sur la route 2016 (1)Lancée concrètement depuis 2014 et la signature d’une charte interrégionale entre l’Alsace et la Lorraine, la campagne « Les yeux sur la route » se poursuit auprès des entreprises mais aussi des lycées et CFA de transport et logistique dont fait partie l’établissement gérômois Pierre-Gilles de Gennes.

Une nouvelle action a donc débuté ce lundi 25 avril par une première journée consacrée aux enseignants, chefs d’établissement et directeurs délégués à la formation du lycée hôte, mais aussi des lycée Gustave Eiffel de Talange  et Saint Michel d’Art-sur-Meurthe. Puis, ce mardi, place aux jeunes avec les élèves Conducteurs Routiers de Terminale BAC Pro et CAP (formations connues sous le nom de CTRM & CRM) accompagnés de leurs professeurs ainsi que des professionnels du Transports Routiers des Vosges. L’occasion était ainsi idéale de renforcer les relations « Ecole-Entreprise » qui sont  fondamentales pour la réussite des élèves.

Catherine Ledoux &

Sylvie Bouvier & Catherine Ledoux

Porté par l’Association pour le développement de la formation professionnelle dans le transport (AFT), « Les yeux sur la route » est réellement une action transversale qui a nécessité la collaboration de nombreuses structures telles que les Fédérations professionnelles ou encore les Comités Régionaux de Formation Professionnelle dans les Transports et la Logistique (CRFPTL) d’Alsace et de Lorraine. Plus récemment, le vendredi 9 octobre 2015, les services déconcentrés de l’Etat(2) ont également signé cette charte de partenariat inter-régionale, marquant ainsi le lancement de la phase opérationnelle du projet baptisé « Les Yeux sur la route ».

« Nous avons constaté que le taux d’accidents corporels liés au téléphone portable est de 1 sur 10. Les risques sont multipliés par 23 et nous avons choisi de nous concentrer sur ce dernier car c’est le facteur de distraction le plus dangereux : il mobilise le visuel, l’auditif, le manuel et le cognitif. A travers « Les yeux sur la route », l’objectif est donc de sensibiliser les professionnels à travers les entreprises et les conducteurs, mais aussi les nouveaux apprenants de l’Education nationale, c’est pour cela que nous sommes là aujourd’hui et que nous irons bientôt à Talange et Art-sur-Meurthe auprès de leurs élèves » , précisait ainsi Catherine Ledoux. Déléguée régionale Lorraine de l’AFT, c’est elle qui a animé ces deux journées au lycée de Gennes en compagnie de son homologue du secteur Alsace, Sylvie Bouvier.

pastedImageLa sensibilisation se fait à travers plusieurs volets : tout d’abord un questionnaire (retour anonyme) permettant d’évaluer où se situe le public concerné par rapport au téléphone portable et percevoir le comportement des personnes sondées quant à l’utilisation des différents modes de communication de manière plus générale. Une base de travail et de discussion qui laisse place à deux petits films, l’un sur un accident tragique, l’autre abordant la problématique de manière plus légère. Puis vient le temps du passage sur le fameux simulateur. « On leur envoie des SMS pendant qu’ils conduisent pour analyser leurs réactions et les conséquences qui en découlent. A la fin de l’exercice, nous faisons également un petit rappel du code de la route, de la réglementation mais aussi du droit pénal avec les peines encourues, notamment en cas d’homicide involontaire » , ajoute Catherine Ledoux.

Terminons par un petit chiffre qui fait toute la différence : envoyer ou recevoir un SMS, c’est quitter la route des yeux pendant en moyenne 5 secondes (temps cumulé).  A méditer…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *