Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

HVI aide de jeunes restaurateurs à se lancer sur Gérardmer Un couple de Vosgiens reprend le flambeau au 8 bd Kelsch

image_pdfimage_print

Deux jeunes Vosgiens de retour au pays prendront donc la succession de M. et Mme Va qui ont fait vivre le restaurant Apsara du boulevard Kelsch pendant plus de 20 ans. Pour cela, Mélanie Marchal & Fabien Henry ont reçu le soutien de Hautes Vosges Initiative (HVI) qui tenait ses assises annuelles à la mairie de Gérardmer ce jeudi.

Daniel Grandemange, président de HVI (à gauche)

Daniel Grandemange, président de HVI (à gauche)

Une assemblée générale présidée par Daniel Grandemange en présence des représentants des différentes plates-formes du département et de leurs partenaires, ainsi que de certains maires de collectivités concernées par les actions de Hautes Vosges Initiative. Des partenaires qui, tout comme les bénévoles de la structure, sont absolument essentiels au travail de soutien engagé par HVI. Ainsi, rappelons brièvement que cette association a pour but d’accompagner et financer les créateurs et repreneurs d’entreprises sur tout le secteur des Hautes Vosges via des prêts à taux 0.

Le réseau Initiative France fédère aujourd’hui plus de 200 antennes ou PFIL regroupées au sein d’associations. Initiative Lorraine en compte ainsi 13 qui interviennent sur un territoire dont elles ont la charge. Le réseau lorrain est donc le plus important dans le Grand Est avec maintenant 27 antennes dans la Grande Région. En 2015, son action représente 1 134 entreprises aidées, un montant cumulé de prêts de 10,5 Millions d’Euros  pour un total de 2 512 emplois concernés. HVI est quant à elle la première plate-forme de ce secteur en nombre de prêt, la 3ème du Grand Est.

HVI 206 (2)Une plate-forme qui cherche actuellement à développer  un intelligent système de parrainage destiné notamment à créer la condition de confiance, questionner et écouter sans à priori, organiser l’échange HVI/entrepreneurs-repreneurs, les stimuler dans leur dynamique de projet. « Ni gendarme, ni nounou, ni pompier » , ajoutera l’animatrice d’HVI Christelle Reboisson avant justement d’appeler les deux jeunes repreneurs/entrepreneurs Mélanie Marchal et Fabien Henry. Tous deux avaient été invités spécialement pour l’occasion afin de signer l’une de ses fameuses conventions de parrainage avec le Centre des Jeunes Dirigeants (CJD). Ce dernier a ainsi délégué l’un de ses membres pour cette mission en la personne de Nicolas Babel, jeune entrepreneur passionné par la création d’entreprises.

Un parrain qui s’est donc dit ravi de pouvoir accompagner Mélanie et Fabien dans leur beau projet : « Je vais essayer de les aider dans l’aspect entrepreneurial , de les faire passer progressivement du rôle de créateur à un rôle de dirigeant qui va être nouveau pour eux » , explique Nicolas Babel. Un projet qui a été soigneusement monté, chiffre par chiffre, afin d’optimiser un outil de travail performant : l’ancien restaurant asiatique Apsara situé au 8, boulevard Kelsch à Gérardmer. Tout est à refaire dans les lieux qui vont être transformés en restaurant plus traditionnel qui exploitera par ailleurs la terrasse intérieure qui n’était pas utilisée jusqu’alors par les précédents propriétaires. Voilà qui promet, et ce d’autant plus que le jeune couple est particulièrement enthousiaste.

Ouverture en juin si tout va bien

Une aide de HVI qqui se transforme par un prêt à taux 0 d'une somme de 20 000 € que Mélanie & Fabien vont utiliser à bon escient

Une aide de HVI qqui se transforme par un prêt à taux 0 d’une somme de 20 000 € que Mélanie & Fabien vont utiliser à bon escient

Elle native de St Dié et lui d’Épinal, ils sont tous les deux diplômés du lycée des métiers de l’hôtellerie et de la restauration de Gérardmer (JBS Chardin). Ils ont ensuite fait leurs armes à Val d’Isère où ils ont progressivement gravi les échelons au sein d’un prestigieux établissement. Mélanie devenue responsable de salle et Fabien chef de cuisine, ils se voyaient confier les rennes des lieux en été. Ayant toujours eu l’ambition de créer leur propre restaurant depuis qu’ils étaient à l’école, ils ont pris la décision de revenir dans les Vosges en Mai 2015, histoire de se rapprocher de leur famille respective. Lorsque l’opportunité de reprendre le restaurant Apsara s’est présentée, ils l’ont saisi en mettant toutes les chances de leur côté et avec le désir de donner le meilleur d’eux-mêmes dans ce nouveau restaurant qu’ils ont baptisé « L’hors du temps » .

« Gérardmer est une ville dynamique, à qui on veut apporter quelque chose nous aussi. Nous voulons simplement prendre une petite place dans ce paysage. Pour l’instant, nous donnons un petit coup de mains aux anciens propriétaires pour vider les lieux. Puis, en fonction de l’avancement des travaux, nous espérons pouvoir ouvrir mi juin » , ajoute Mélanie. Le restaurant proposera alors une cuisine traditionnelle avec « l’envie de travailler avec des producteurs et des réseaux locaux, des produits frais, de saison et différentes formules, plus simples pour le midi et des plats à la carte un peu plus élaborés » . Souhaitons leur bonne chance et rendez-vous en juin pour l’ouverture des lieux !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *