Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

« On ne naît pas citoyen ou citoyenne, on le devient » 2 classes participent aux "Ecrits pour la Fraternité" de la LDH

image_pdfimage_print

Chaque année, la section gérômoise de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) organise localement les « Ecrits de la Fraternité », concours national dont le thème était cette année « On ne naît pas citoyen ou citoyenne, on le devient » .

Ecrits de la Fraternité LDH (3)De fait, une association qui s’appelle « Ligue des droits de l’Homme et du citoyen » s’interroge forcément sur la façon dont on devient citoyen ou citoyenne. Mais à travers ce concours, le jury dont fait partie la présidente de la LDH, Françoise Dumont, attendra forcément plus qu’une réponse strictement « juridique » … Et comme la citoyenneté, c’est aussi avoir la parole pour pouvoir agir et être écouté, la parole est donnée chaque année à la jeunesse qui est invitée à s’exprimer autour d’un thème donné.

A Gérardmer, deux écoles primaires ont donc participé à cette édition 2015-2016 avec la classe de CE1 de Marie Curie qui a travaillé sous la houlette de Jean-Paul Gaspard, ainsi que la classe de CM1 de Jean Macé et son enseignant Alain Ayroulet. Tout ce petit monde était invité à présenter le fruit de son travail et de ses recherches à la MCL ce mardi après-midi face à un public venu en nombre. Une foule composée des familles des élèves ainsi que d’élus de la Perle des Vosges et de membres de la LDH qui avaient organisé cette petite cérémonie.

Ecrits de la Fraternité LDH (4)Rappelons que l’an dernier (année scolaire 2014-2015), le thème retenu était « Je suis, tu es, nous serons… ». Une fois de plus les participants avaient de janvier à mars pour se pencher sur la question de la citoyenneté à travers un poème, une chanson, une vidéo, une scène de théâtre ou un/des œuvres graphiques etc… « L’important, c’est qu’à travers ces élèves, on lance des petites graines, et si elles germent, c’est un avenir meilleur qui nous est assuré », commentera la présidente de la section locale Michèle Perrin avant de laisser la place aux enfants et à leurs enseignants.

Une chanson qui a fait un tabac !

Ecrits de la Fraternité LDH (6)Chaque classe avait fait le choix d’une œuvre collective avec du côté des élèves de Jean Macé de la poésie, et du côté de Marie Curie de la chanson accompagnée de musique (vidéo). Alain Ayroulet avait une fois de plus sorti la guitare  pour le plus grand plaisir des enfants qui ont su s’appuyer sur l’instrument pour donner le meilleur d’eux-même, tant dans le texte que dans l’interprétation. Autant dire que « Citoyen, citoyenne » a fait un tabac à la MCL où le public a réclamé un bis… qu’il a obtenu, cela va sans dire !! Les créations ont donc été récompensées par la section locale qui enverra le tout à Paris où les enfants des deux écoles auront peut-être la chance d’être primés et où ils auraient alors la chance et le plaisir de se rendre pour recevoir leur(s) prix !

écrits fraternité J. Macé LDH




Une réaction sur “« On ne naît pas citoyen ou citoyenne, on le devient »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *