Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Précisions à apporter au dernier bulletin municipal Par le Groupe Gérardmer Entreprendre

image_pdfimage_print

GELa diffusion du dernier bulletin municipal (Gérardmer Grandeur Nature) nécessite quelques précisions importantes sur l’édito.

Page 2 – éditorial
Monsieur le Maire accuse deux des groupes composant l’opposition municipale de ne pas intervenir dans le débat de préparation du budget municipal.
Combien de fois s’est réunie la commission de finances pour préparer le budget ? ZERO FOIS
Zéro + Zéro = la tête à totaux, c’est-à-dire à nos impôts. 1% d’augmentation décidés par le gouvernement de M. Valls dont M le Maire est le représentant à Gérardmer.

M. le Maire, regardez les dernières questions d’actualités posées lors des derniers conseils municipaux. Si vous le souhaitez, je vous envoie les derniers compte-rendu. J’ai posé 2 questions sur le développement économique, l’installation d’un hôtel Ibis et l’installation d’un Mac Do à Gérardmer.

Contrairement à vous, Monsieur le Maire, je suis pour l’installation d’un hôtel Ibis à Gérardmer. Si l’hôtel Ibis ne s’implante pas ici, il s’implantera dans une commune avoisinante.
Je suis également pour l’installation d’un Mac Do à Gérardmer. Combien d’emplois perdus pour notre commune ? Les jeunes qui veulent manger au Mac Do vont soit à Remiremont, soit à Saint-Dié et ils finissent leur soirée ailleurs qu’à Gérardmer. Nos cinémas en pâtissent aussi.

Monsieur le Maire, regardez le déficit du bowling, interrogez-vous, analysez le taux du chômage. Cela devient inquiétant.

Et à propos de budget, regardez comment l’ancienne présidente de la région Poitou Charente et le nouveau président de la région Aquitaine (2 éléphants du parti socialiste) s’étripent sur un audit financier. Honte à eux !

Monsieur le Maire, dans 4 ans, au soir de notre élection, la première décision que Gérardmer Entreprendre prendra sera de demander un audit à la cour régionale des comptes.

En page 11 : « les élus à la rencontre des habitants du secteur République Haie Griselle »
Oui, Monsieur le Maire, nous sommes allés à la rencontre des riverains. Je vous rappelle objectivement, Monsieur le Maire, que lors du dernier conseil municipal de 2015, je vous ai remis une pétition des riverains du secteur de la Haie Griselle et République. Cette pétition : j’en suis l’auteur et comme les habitants du secteur, j’attends les premières mesures (vitesse, panneaux de signalisation, etc …)

Dans des questions d’actualités, je vous ai demandé la tenue d’un conseil municipal à huis clos sur l’avenir de nos écoles, contre la fermeture des classes.
Votre réponse : la fermeture de classe dépend de l’éducation nationale.
Monsieur le Maire, vous savez que des communes environnantes se battent avec courage contre la fermeture de classe. La majorité du conseil municipal dit Amen à Madame la Ministre de l’Education.

En conclusion
Monsieur le Maire, une autre politique d’investissement sérieux écologique est possible : cela se fera sans vous, sans idéologie.
Le changement c’est maintenant. Votez, mais votez bien aux prochaines échéances électorales.
Surtout chères Gérômoises, chers Gérômois, rejoignez-nous.
Gérardmer a besoin de Vous, Nous nous avons besoin de vous.

Michel Graîche
Gérardmer Entreprendre
contact@gerardmer.org




5 réactions sur “Précisions à apporter au dernier bulletin municipal

  1. Gérardmer Qualité

    Monsieur Graîche, s’il vous plaît, expliquez-nous en quoi « l’installation d’un hôtel Ibis et d’un Mac Do » à Gérardmer participe à « une autre politique d’investissement sérieux écologique » ?

    répondre
  2. Aurélien Gack

    Monsieur Graiche,

    Ne vous permettez pas, je vous prie, de dire que tous les riverains de la Haie Griselle sont avec vous. Certains seulement.

    Et avec les moyens que vous proposez, il y a une autre question, plus cruciale à se poser. Pourquoi n’y-a-t-il plus de jeunes à Gérardmer qui pourraient aller dans ces enseignes ou d’autres ?

    répondre
  3. Laurence Deny

    Bonsoir,

    je suis étonnée par vos commentaires. La clientèle Mac Do et Ibis n’est pas la même que celle d’un restaurant spécialisé ou d’un hôtel standing. Et il me semble que plus l’offre est diversifiée, plus les personnes viennent sachant trouver quelque chose qui leur convient.
    Il est vrai que la population de Gérardmer est vieillissante et que les écoles se ferment les unes après les autres. Résultat d’un politique locale en place depuis plus de 20 ans… la ville est le plus gros employeur maintenant…

    répondre
  4. ALEXIS MARTIN

    Il y a des sujets sur lesquels un accord (pas le groupe auquel appartient ibis) m’est difficilement trouvable.
    En comparant les tarifs pratiqués par la chaîne Ibis (env. 60€) avec les offres de nos hôteliers géromois dans cette gamme (entre 55 et 65€), en ajoutant la puissance marketing d’un grand groupe, le danger pour ces établissements me parait évident.
    Ibis pourrait jouer le rôle du couvercle sur le cercueil pour pas mal d’hôtelier géromois déjà en difficultés. Cela pourrait aussi empêcher les plus vaillants de ceux-ci de continuer à investir.
    Sans m’éterniser d’avantage, il en est de même à mon avis, pour le mc do et les nombreux établissements proposant de la restauration rapide, sans mettre effectivement directement en danger la restauration traditionnelle, qui je pense ne touche pas la même clientèle.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *