Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Le Vinot a 40 ans Le lieu de vie devient une résidence

image_pdfimage_print

P1060033En 40 ans, la maison de retraite du Vinot est devenue une véritable institution. Un lieu de vie presque incontournable où, visiblement, il fait bon vivre en témoignent les commentaires des résidents lors du tour du propriétaire réalisé par les élus locaux pour le 40ème anniversaire de la résidence. Le maire,  Stessy Speissmann, accompagné de Laurence Goujard, adjointe aux affaires sociales, et Véronique Vincent Viry, déléguée à l’action sociale et au  plan séniors, a dévoilé la nouvelle plaque apposée sur le mur du Vinot confirmant que l’immeuble devient une résidence à part entière et gomme définitivement l’appellation « foyer » jugée à juste titre péjoratif.

« C‘est un immeuble important  installé au cœur de la ville » note le 1er magistrat  » son organisation permet de lutter contre l’isolement et les résidents ont une histoire à transmettre aux nouvelles générations. Nous construisons le futur ici même et les rénovations sont en cours pour votre bien-être »

C’est vrai, nos « anciens »  sont comme de petits coq en pâte, chouchoutés par le personnel communal ou extérieur mandaté pour intervenir régulièrement auprès des habitants des 40 appartements mis à disposition et dont la moyenne d’âge est de 80 ans  :  le plus jeune a 61 ans et le plus âgé 97 printemps. Ce sont sans doute les activités proposées qui maintiennent la forme… gym, chorale, goûter du Rotary tous les 15 jours…le bonheur en quelque sorte confirmé par l’unanimité des résidents venus témoigner pour la circonstance.

« le vinot a été construit en 1975, mais  le projet est ancien –il fait  partie intégrante d’une réflexion et d’une  réalisation à marche forcée  de constructions collectives à cause d’un besoin criant de logements sur Gérardmer, suite à la destruction de la ville en 1944 et à l’exaspération de certains habitants encore logés dans des baraquements » commente Laurence Goujard  » c’est donc l’office public  d’H.L.M des Vosges, sur un terrain offert  par la commune et avec la participation financière de certaines entreprises géromoises (dans le cadre du 0,90% sur les salaires) qui a construit le F.P.A (foyer pour personnes âgées) comme on disait à l’époque et qui en a été propriétaire jusqu’en 2013, date à laquelle la ville a racheté le bâtiment ».

Pour confirmer la volonté des élus d’aller encore un peu plus loin dans le confort du Vinot, le service animation de la ville et sa section « chantier jeune »  est à la réalisation d’un Jardin Aromatique. L’implication des adolescents pour la plupart sera récompensée par un séjour en montagne avec un accompagnateur.

Visiblement le lien  intergénérationnel existe sur la place de la gare (on préfère à déportés).

A noter qu’une exposition est visible plus place, pour un accès limité certes aux familles, mais elle propose un panégyrique sur 40 ans écoulés. On voit ainsi les photos de l’inauguration par le maire de l’époque, Gérard Gilles, accompagné de l’architecte Ivanof (voir galerie photos). Rendez-vous est pris dans 40 ans, pour un autre tour du propriétaire !

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *