Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Basket : 1er match international pour les jeunes de l’ASG Les jeunes Gérômois ont accueilli les U12 de St Hubert

image_pdfimage_print
Les petis Gérômois coaché par Edouard Valentin ont affronté leurs homologues de Saint Hubert (en rouge & bleu) lors d'un match amical programmé samedi après-midi au gymnase Pierre & Paul Didier

Les petits Gérômois coaché par Edouard Valentin ont affronté leurs homologues de Saint Hubert (en rouge & bleu) lors d’un match amical programmé samedi après-midi au gymnase Pierre & Paul Didier

Un match de basket franco-belge au gymnase Pierre & Paul Didier, il fallait y penser, mais surtout il fallait le faire. Cette excellente idée, c’est le coach de l’équipe des U12 de Saint Hubert, Stéphane Lambotte, qui l’a eue : « En fait, j’ai une résidence secondaire à Ventron et les parents des joueurs m’avaient suggéré cette idée de week-end dans les Vosges. Du coup, je les ai pris aux mots et ils n’avaient pas d’autre choix que de venir ! En plus, j’avais contacté 3 clubs en espérant avoir au moins un match, même deux, ce qui aurait été bien. Et en fait les trois ont répondu positivement, c’est super. Aujourd’hui nous jouons donc à Gérardmer en début d’après-midi (14 h NDLR), puis à La Bresse à 17 h 30, et enfin au Thillot dimanche matin » .

Une affaire rondement menée comme on dit, et surtout une première pour l’ASG, c’est en tout cas un des anciens du club qui le dit : « Il faudrait ressortir les petites tablettes, mais c’est sans doute le premier match international de l’ASG Basket que vont jouer nos poussins-poussines » , précisait Guillaume Scharinger avant le coup d’envoi. Un début de rencontre qui a d’ailleurs été marqué par une Marseillaise entonnée par les visiteurs en guise de remerciement pour l’accueil. Un geste élégant de la part des parents et autres accompagnateurs de Saint Hubert qu’il faut également féliciter d’avoir jouer le jeu eux aussi ! Enfin, pour la petite histoire, la formation belge s’est facilement imposée sur le score de 113 à 18. Bravo à eux.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *