Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Collège public : NON à la fermeture du site de La Bresse ! Des personnels en colère !

image_pdfimage_print

Vendredi 20 mai, en fin de matinée, l’ensemble du personnel (administration, agents, enseignants, surveillants) a appris brutalement le vote à l’unanimité des conseillers départementaux réunis en commission permanente au sujet de la fermeture du site des Boudières en septembre 2017.

Aucune information,  aucune concertation  ni avec l’administration, ni avec les personnels, ni avec les parents d’élèves, ni même avec les syndicats (convoqués trois jours plus tard) !

Face à cette situation qui met en péril la scolarité et le bien-être des élèves, nous nous sommes réunis ce lundi 23 mai et nous vous proposons une réunion ouverte à tous pour discuter des actions à mener en commun.

Jeudi 26 mai à 18h à La Bresse lieu à confirmer.

 

Dans l’intérêt de nos enfants, signez et faites signer la pétition contre cette fermeture !

Ne laissons pas le département programmer l’avenir de nos enfants !

 Nous comptons sur vous, Bressauds, Couhenets, Saulxurons et Véternats !

Des personnels en colère !




10 réactions sur “Collège public : NON à la fermeture du site de La Bresse !

  1. Fanfan

    De tout cœur avec ceux qui manifestent leur colère contre des gens, élus, qui prennent des décisions incompatibles avec le respect du au citoyen.
    Vive la révolte! et que personne n’oublie lors des élections !

    répondre
  2. Francis

    Dites surtout merci au tandem LR qui pédale à reculons et qui officie néfastement aux destinées des Bressauds et autres communes depuis mars 2015.
    On critique sans cesse les gouvernants de l’Etat ; croyez-vous vraiment que ces apprentis ou politicards locaux valent mieux !!! On ne gère qu’en données comptables sans tenir compte des diversités des territoires et on se rallie sans aucun débat ni concertation au « Diktat » Vannson ! MEDIOCRES et INDIGNES ces élus-là ! Et Mr Arnould, satisfait de vos émules ?

    répondre
    1. Gilles Chipot

      Pour votre information, il semble que la décision de fermer ces 3 collèges ait été prise à l’unanimité des membres du conseil général des Vosges.
      Les 4 conseillers generaux divers gauche y compris.

      répondre
  3. JMV

    Ce qui est par contre une certitude, c’est que ce n’est pas non plus la haine du patron portée actuellement par des centaines de Bonshommes munis de petits drapeaux rouges (personnes qui pour la plupart d’entre elles sont incapables de créer l’ombre d’un emploi …) qui vont améliorer l’avenir du pays et plus encore celui de notre département de montagne.
    On peut résumer cela par : « Couler drapeau haut.»

    répondre
    1. Fanfan

      Très bien dit : un syndicat doit défendre l’ouvrier sans salir les patrons, sans employer la haine, sans souhaiter que son engagement politique affirmé devienne loi pour tous (on a vu les dégâts) et surtout sans conduire au saccage, l’anéantissement de toute chance de dialogue.

      répondre
    2. Alexis MARTIN

      C’est l’histoire d’une démocratie qui ressemble à un vieux sandwich un peu rance avec une tranche de pimpimps au milieu. Dans ce pays, la loi permet à quelques milliers de personnes de pouvoir nuire en toute légalité à plusieurs autres dizaines de millions.
      D’un coté nous avons l’archaïsme des petits hommes rouges qui usent de leur pouvoir de nuisance pour racketter le pays (contrôleurs du ciel, dockers, cheminots, syndicalistes professionnels très politisés..) et de l’autre la caste de quelques milliers de grands patrons ,hauts fonctionnaires et hommes politiques , qui perpétuent des choses pas toujours morales mais légalisées par ces derniers.

      répondre
      1. bw

        et surtout, surtout, entre les deux il y a les « immobiles » (les dizaines de millions !) qui attendent de voir de quel côté le vent tourne: tramontagne, autan, bise…afin de profiter (sans risques) des éventuelles retombées positives; Et puis il y a aussi (les mêmes quelques fois) qui distribuent comme vous, les bons et mauvais points;;;critiquant sous couvert d’explications. Mais que proposent-ils, que proposez vous ? Je me pose souvent la question en me disant que le pouvoir de nuisance se trouve aussi du côté de l’immobilisme.

        répondre
    3. Francis

      HORS SUJET votre propos JMV quant à la fermeture du collège de La Bresse ; même remarque pour Fanfan. On parle d’un sujet local précis et non de la ritournelle de la lutte des classes dépassée depuis la fin de la guerre froide !

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *