Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Gérard Cherpion candidat à sa succession et parrain de Copé à la primaire de la droite Elections législatives du printemps 2017

image_pdfimage_print

GCGérard Cherpion est décidément à la Une de l’actualité politique départementale. Hier, chez nos confrères et partenaires de France Bleu Lorraine, le député de la seconde circonscription a annoncé sa candidature aux prochaines élections législatives de mars 2017 briguant ainsi un 5ème mandat.

A 68 ans, l’ancien pharmacien de fraize n’a visiblement pas l’intention de laisser son siège à un autre candidat sachant que lors du dernier scrutin il avait arraché aux forceps la victoire face à Jack Lang sur un score de 50,88% des voix. La fin d’année et le début de l’année prochaine s’annoncent riches, en débats politiques,  qu’ils soient du niveau départemental ou national.

Dans un autre registre, mais toujours politique, dans un article du Journal Le Monde paru sous la plume d’Alexandre Lemarié,  on apprend que le député de la seconde circonscription,  Gérard Cherpion, vient en parrainage de Jean-François Copé dans le cadre de la primaire à droite. La haute autorité a reçu les 21 parrainages nécessaires afin de participer au scrutin qui aura lieu l’automne prochain et en prévision des élections présidentielles de 2017.

» Je suis un joueur d’échec  » confie le maire de Meaux et de poursuivre « il faut me calculer ». Autrement dit, il faudra compter sur lui en qualité de trublion, car on voit mal Jean-François Copé faire l’unanimité auprès des militants de droite encore sous le coup de l’affaire Bigmalion.  Gérard Cherpion figure donc  parmi ses soutiens, en tout cas le temps d’une élection primaire avec d’autres noms tels que ceux de Olivier Dassault Oise), Bernard Deflesselles (Bouches du Rhone), Thierry Lazaro (Nord)….A suivre !




3 réactions sur “Gérard Cherpion candidat à sa succession et parrain de Copé à la primaire de la droite

  1. Jean Lou GEORGE

    quand tu parraines Jean-François Copé et ses 1000 casseroles tu peux imaginer le degré de réalisme de notre cher député….. cela prouve également la pauvreté de l’avenir politique de notre pays …enfin il est à l’image de la grandeur de nos irresponsables politiques vosgiens ( en minuscules ) exemple de messieurs gremillet et pierre sénateurs qui votent pour la continuité de l’utilisation des néonicotinoïdes tueurs d’ABEILLES ( en majuscule ) On peut constater que l’avenir est vosgien

    répondre
  2. Gilles Chipot

    Jean lou georges a 100 % raison.
    Dommage qu’il n’y ait d’avantage d’engagements de lecteurs pour soutenir ses propos car, « qui ne dit rien consent » ,et nos silences sont considérés par nos politiques comme approbations .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *