Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Jean-Pierre Defranoux nous a quittés

image_pdfimage_print

Nous venons d’apprendre avec stupéfaction la disparition brutale vendredi dernier, de Jean Pierre Defranoux , dans son sommeil, alors qu’il était en cure Thermale à Eugénie les Bains.

JP DefranouxNé à Gérardmer en 1947, il était l’aîné d’une fratrie de 5 enfants. Deux sœurs qui le suivaient Jacqueline, et Michèle, puis Jean Louis, et Claudine, handicapée depuis sa naissance dont il était le tuteur.

Bien qu’il soit un très bon élève, son instituteur n’avait pas réussi à le convaincre d’aller au collège, il a préféré passer son certificat d’étude pour obtenir un CAP qui lui permettrait rapidement de s’adonner à sa passion : l’électricité et l’électronique !

Il a travaillé sans compter son temps à la société Imhoff pendant 40 ans en tant que responsable du service électrique et maintenance, ses compétences furent reconnues et appréciées aussi bien par la clientèle que par ses collègues.

Depuis son départ en retraite en 2004, il profitait de son temps libre pour bricoler, faire des montages vidéo ou se consacrer à sa famille et à ses amis.

Tous les ans, il organisait une sortie pour ses copains de la classe 67 dont il était l’actif président, ainsi que des voyages avec un cercle d’amis, voyages, à la suite desquels il leur concoctait en souvenir un DVD, secteur où il excellait également .

C’était un homme d’une extrême générosité toujours prêt à rendre service ou se dévouer pour une cause quelconque. Il s’impliquait dans différentes associations (Fantastic’art, le triathlon, la société des fêtes …)

Son grand bonheur état de dispenser l’amour et la joie autour de lui.

Entre sa gentillesse, son amour de nos montagnes et des hommes qui la composent, Gérardmer perd un grand homme…

Son départ va laisser un grand vide à son épouse Evelyne née CLAUDEL avec laquelle il formait un couple harmonieux depuis 49 ans, à ses filles : Corinne, née en 1969, thérapeute corporelle à Lyon, et Rachel, née en 1972, psychologue à Thaon-Les-Vosges, à ses 5 petits enfants : Zoé, Anatole, Octave, Ozann et Thélio, à sa famille et ses très nombreux amis.

La cérémonie religieuse aura lieu le mercredi 8 juin à 14 H 30 à l’église de Gérardmer. Ni fleurs ni plaques, préférence pour des dons au Foyer Tremplin. (lieu d’accueil pour personnes handicapées, où réside sa soeur Claudine)




5 réactions sur “Jean-Pierre Defranoux nous a quittés

  1. Sonia et Joël pirot van der Haeghe

    RIP jean pierre nous pensons beaucoup à Evelyne et nous t’accompagneront mercredi, tu fus un grand homme.

    répondre
  2. Guilhem voirin

    Nous garderons Jean Pierre le souvenir d’un homme d’une extrême gentillesse. Devant ce douloureux coup du sort, nous sommes à la fois  » triste nouvelle « ….. le souvenir d’un Gérômois. souriant et dévouée aux autres ( de son temps personnel , c était 1 vrai rayon de soleil; pour les personnes handicapées, qui s’éteint ). Condoléances à sa famille; On vous souhaite beaucoup de courage, dans cette cruelle épreuve.
    Guilhem VOIRIN.

    répondre
  3. Chevrier

    C’est dur d’apprendre que jean pierre a tiré sa révérence.
    On conservera de lui son sourire et sa jovialité.
    Salut jean pierre !
    Courage aux familles

    répondre
  4. Parmentier Régine et Luc

    Nous avons appris la nouvelle avec stupéfaction par Didie et nous participons à la Douleur d’ Evelyne. Nous avions eu l’occasion d’apprécier ses valeurs humaines et ses compétences.
    Nos sincères condoléances.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *