Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Aviron – Championnats de France heureux i'm rowing in the rain !

image_pdfimage_print

P1060453Championnats de France pluvieux, championnats de France heureux pour l’ASG Gérardmer Aviron qui organise ce week-end et pour la seconde fois de son existence après 2014, la compétition sprint sur 500 mètres. Et le sérieux  d’une section sportive se solde toujours par une récompense en provenance de la Fédération Française  qui considère les dirigeants du club et le plan d’eau  comme une référence sur l’échiquier national.

Pas moins de 1 300 rameurs pour environ 130 clubs se sont déplacés jusqu’au  plan d’eau afin de marquer leur passage. Pendant deux jours,  et ce jusqu’à dimanche en fin d’après midi, les courses se  succèdent  à un rythme effréné soit toutes les 4 minutes. Autant dire que les bénévoles sous la houlette du président Arnaud Tixier et athlètes n’ont pas chômé afin d’offrir  un spectacle sportif  de qualité malgré une météo maussade, digne d’un printemps qui se cherche désespérément.

 » C’est vrai, le temps n’est pas en notre faveur  » souligne Arnaud Tixier » mais cela n’entache en rien la qualité des courses et les rameurs ont répondu à l’appel. Pour preuve les clubs sont venus des quatre coins de la France avec pour les plus éloignés les 2 sections de Bayonne ».

Ombre au tableau et pas la moindre, la buvette qui génère des revenus supplémentaires non négligeables fonctionne au minimum de sa capacité  entrainant dans son sillage une inquiétude réelle pour  Arnaud Tixier » à l’exception de la commune qui a légèrement augmenté sa subvention, la Région Lorraine a divisé par deux son aide. Quant au Département, nous attendons sa participation en espérant qu’elle reste à la hauteur de nos espérances. La situation économique est difficile pour tout le monde, mais on se doit de pérenniser dans le temps la vie des associations.  Si ce n’est pas le cas, je suis  pessimiste quant à l’organisation future de manifestations de telle envergure. »

En attendant mieux, la compétition se poursuit pendant encore quelques heures avec tout ce que cela implique en terme de retombées économiques pour la ville. Le club nourrit pas moins de 700 personnes sur les 2000 qui se sont déplacées jusqu’à Gérardmer, nuitées à l’appui.

 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *