Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Gilles Gaspard nous a quittés

image_pdfimage_print

Né au Tholy le 14 mai 1931, Gilles était le troisième et dernier enfant de René Gaspard et Georgette Demangel.

photo journal papyAprès ses années de jeunesse passées sur les bancs de l’école communale, il a suivi des cours à Remiremont, afin d’obtenir son CAP d’électricien. Suite à son service militaire en tant que mécanicien, il est entré à la fromagerie Gérard comme laborantin, pour devenir rapidement chef du laboratoire. Nommé ensuite pendant quelques années responsable du bureau des méthodes, il va s’épanouir par la suite au sein de l’unité « produits nouveaux ». Durant cette période, à travers ses recherches, il mit au point des produits nouveaux tels que les laits gélifiés Fanty, les yaourts longue conservation Fleur de lait, les fromages Géramont et Gueule d’Amour ainsi que la spécialité fromagère à tartiner qui prendra le nom de St Moret. Enfin, il terminera sa carrière de fromager comme responsable de la fabrication, comme l’avait été son père René Gaspard. A la fois dynamique, travailleur, et intègre au sein de l’entreprise Bongrain-Gérard, il était apprécié par l’ensemble du personnel français et sénégalais.

Par ailleurs, il a rencontré en 1955 sa future épouse, Colette Paradis, de Faucompierre, institutrice, pour l’épouser en 1957.

Au sein de leur foyer, deux enfants vont naître : Mireille née en 1959 et Jean-Paul né en 1961, tous deux devenus enseignants en école élémentaire.

Toujours prêt à aider son prochain, il fut aussi projectionniste du ciné-club communal, secouriste actif et membre de l’amicale des donneurs de sang en tant que secrétaire.

Musicien dans l’âme, il fut à l’origine de la renaissance de l’harmonie du Tholy auprès d’André Jacquot et de ses camarades musiciens. Son instrument favori était la trompette.

Curieux par nature, il aimait dessiner, faire des plans, inventer, réparer, bricoler dans son atelier ou à l’extérieur. En 1977, il a participé activement à la construction de la demeure familiale au Tholy. Après son travail à la fromagerie, il aimait s’occuper au jardin et en forêt. Avec sa famille, il aimait aussi découvrir de nouveaux horizons tels que la Bretagne, l’Auvergne, le Midi ou le Tyrol.

Malgré la disparition de son frère Jean, de sa sœur Thérèse, de ses deux beaux-frères Léon et Maurice, de ses parents, il gardait son sourire, sa sérénité et sa confiance en l’avenir.

Il eut le bonheur de voir grandir cinq petits-enfants : Juliette, Antonine, Emeline, Robin et Aurélien.

Admis depuis quelques semaines à l’hôpital, il s’est éteint jeudi 23 juin entouré de l’affection de sa famille.

Ses obsèques seront célébrées le SAMEDI 25 JUIN 2016 à 14h30 en l’église de LE THOLY.

Nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches.




Une réaction sur “Gilles Gaspard nous a quittés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *