Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

L’État et l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie ont signé une charte de bonne conduite.

image_pdfimage_print

Charte_Bonne_Conduite_01Hier mercredi, le préfet des Vosges Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, le procureur de la République Etienne Manteaux et Xavier Grimon, président de l’Union départementale des métiers et des industries de l’hôtellerie ont signé une charte de bonne conduite.

Cet engagement a pour double objectif d’accroître la sécurité des usagers et de contribuer au maintien de la tranquillité publique, et ce en limitant la consommation excessive d’alcool dans les débits de boissons.

Les préconisations portent sur 3 volets :

  • La lutte contre l’ivresse publique et la toxicomanie en interdisant la consommation d’alcool sur les parkings à proximité de l’établissement, en interdisant l’entrée aux personnes en état d’ébriété…
  • La lutte contre l’insécurité routière notamment en informant les consommateurs de la mise à disposition gratuite d’éthylotest et en les incitant à mesurer leur taux d’alcoolémie, en empêchant les conducteurs alcoolisés de prendre le volant, en affichant de manière visible la liste des sociétés de taxi…
  • La lutte contre les risques incendies en veillant au bon entretien des équipements de lutte contre l’incendie, en signalant les issues de secours…

En contrepartie, l’État s’engage à informer les exploitants qui en font la demande sur les réglementations en vigueur, à autoriser les exploitants qui remplissent les engagements de la charte à bénéficier d’horaires dérogatoires aux fermetures – autorisation révocable sans délai si des manquements sont constatés – , à aider ponctuellement les exploitants qui en font la demande à mettre en place des actions de communication sur les dangers de la consommation excessive d’alcool…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *