Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Ode à la citoyenneté Les écoliers de Jean Macé sur la scène de la MCL

image_pdfimage_print
Crédit Photo : Ben Pi

Crédit Photo : Ben Pi

Jeudi en fin d’après-midi, 3 classes de l’école Jean Macé avaient le plaisir de présenter le travail qu’elles ont effectué dans le cadre du Plan Territorial d’Education Artistique. 2 projets financés par la Municipalité et la DRAC qui ont fait la part belle au chant notamment, mais pas que…

Premiers à s’élancer sur la scène de la la MCL, les CM1 d’ Alain Ayroulet avaient une fois de plus pris part aux Écrits de la Fraternité organisés chaque année par la Ligue des Droits de l’Homme (LDH). Leur chanson « Citoyens Citoyennes » a d’ailleurs remporté le 2ème prix à Paris il y a peu et ils avaient décidé de ne pas s’arrêter en si bon chemin en 2015-2016. En effet, étant donné que l’enseignant de Jean Macé a pris pour habitude de proposer une chanson à ses élèves chaque année ou presque, il a eu la bonne idée d’enregistrer les 7 derniers « tubs » avec la classe actuelle. Le tout a été compilé sur un CD et emballé dans un joli petit livret illustré par les enfants grâce à l’aide précieuse de Delphine Aubry, spécialiste en la matière ! Du coup, c’est joli petit medley des 7 titres en question que les écoliers ont offert à leur public. Autant dire que chaque chanson a été ponctuée d’un tonnerre d’applaudissements !! Pour conclure cette première représentation, la présidente de la section locale de la LDH, Michèle Perrin, est ensuite montée sur les planches pour rejoindre la petite troupe et remettre leur prix des Ecrits de la Fraternité aux élèves. Parents et enseignants peuvent être fiers de ces petits Gérômois qui ont donc fait très fort cette année et ont vraiment bien travaillé. Chapeau à eux et à tous ceux qui ont pris part à ce projet !

Jean Macé comte musicalLes CM1 ont ensuite laissé place au élèves de CE2 et de la classe CLIS qui ont pour leur part travaillé conjointement sur l’élaboration d’un comte musical en deux parties. ce dernier est orienté sur la protection de la planète et plus particulièrement sur les nuisances engendrées par l’homme. La première partie se présente sous forme d’ombres chinoises projetées sur écran géant et filmées préalablement par Florian Tajana de l’association Gratt’Moi ça. La seconde prend la forme de chants mis au point grâce à l’intervenant principal de ce projet, Grégory Grosjean, bien connu notamment pour enseigner les percussions et l’éveil musical. A raison de 2 heures par semaine, la trentaine d’écoliers impliqués a commencé à travailler  en mars dernier sur cette belle expérience avec leurs enseignants Marie-Claude Breyer, Véronique Spindler ainsi que David Béguinet. « Nous avons surtout répété à la Maison de la musique et nous tenons également à remercier la MCL qui nous a mis à disposition la salle et le matériel nécessaire pour cette démarche » , précise Marie-Claude Breyer. Là encore, les applaudissements étaient nourris à la fin de la petite représentation qui a été appréciée à sa juste valeur.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *