Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Ski – Les Vosges veulent organiser les championnats de France toutes disciplines en 2018

image_pdfimage_print

14C’est par un moment de recueillement en mémoire du regretté Romain Claudon que l’assemblée générale du comité départemental des Vosges de ski a commencé vendredi 3 juin 2016 à Cornimont. Le président Thibaut leduc a révélé que « suite au souhait de ses parents, 4.000 euros ont collectés pour faire skier des jeunes handicapés avec le refuge du Sotré ». Il est ensuite revenu sur une année bien remplie avant de dévoiler les trois grandes ambitions à venir : pérenniser le personnel, qualifier 5 Vosgiens pour les prochains JO de 2018 et accueillir, cette même année, les championnats de France dans l’ensemble des disciplines.

Avec l’arrivée très tardive de la neige, les skieurs vosgiens ont dû une nouvelle fois s’adapter lors de la saison écoulée : entre calendriers et programmes d’entrainement bousculés, Thibaut Leduc a tenu à « remercier tous ceux qui ont œuvré aux bonnes organisations des compétitions et des entraînements. Sans votre engagement et votre persévérance, il est certain le ski ne serait pas ce qu’il représente aujourd’hui dans les Vosges, d’un point de vue social et économique ». Malgré ces contre-temps, avec 2281 licenciés, l’effectif est en hausse de 3,3 %.

Parmi les résultats obtenus par les athlètes cet hiver, il a mis à l’honneur Emilien Claude en biathlon, champion olympique des jeunes en sprint à Lillehammer « avec une mention spéciale pour sa mère Christine ». Comme l’an dernier, le département sera représenté en Equipe de France dans toutes les disciplines.

Côté ressources humaines, il y  a urgence à retrouver un CTS en biathlon : la commune de La Bresse investit 400.000 euros dans la rénovation de son stade et le nombre de licenciés explose. « Nous avons une demande claire de nos licenciés, nous devons y répondre, un cadre technique est essentiel à ce développement » a martelé Thibaut Leduc. Les autres disciplines restent pourvues avec Annick Vaxelaire en fond, Christian Meyer et Brice Guth en alpin et Régis Ruer en saut à skis et combiné nordique.

Parallèlement,  le CDVS embauche du personnel tous les ans en CDI avec le soutien de l’Etat et de la Région Grand Est avec 4 salariés en CDI (pour 2,75 équivalent temps plein) : Sébastien Ruer, Arnaud Brissinger, Jean-Louis Arnould et Claude Grunenberger depuis le 20 mai dernier. Il s’appuie également sur plusieurs entraîneurs en vacation (Anne-Laure Cuny, Véronique Bottet, Christine Claude, Laurent Auer, Mathieu Prud’homme et Igor Cuny). Ce travail en commun est également le fruit des présidents et des entraîneurs de clubs et de la précieuse collaboration de l’Education Nationale à travers le pôle espoirs de Gérardmer.

« Nous espérons programmer cette superbe fête du ski dès que possible ».

C’est encore en commun que Thibaut Leduc entend mener son grand projet : « le comité directeur du CDVS, les clubs et les stations du Département des Vosges ont décidé de poser leur candidature pour l’organisation des Championnats de France et ce, toutes disciplines confondues, Alpin, Fond, Biathlon et enfin Saut /Combiné Nordique. Les infrastructures qui nous nous ont été offertes ces dernières années nous permettent maintenant de programmer une telle organisation. Nous espérons programmer cette superbe fête du ski dès que possible. Nous savons d’ores et déjà que c’est impossible pour l’hiver 2016/2017, mais nous ne baissons pas les bras pour l’hiver suivant, même si nous savons que des tractations ont déjà eu lieu avec des stations alpines. Nous comptons sur vous tous pour faire le lobbying nécessaire à l’obtention de cette organisation par la FFS ».

Pour ce faire, il pourra compter sur le soutien de François Vannson, le président du conseil départemental des Vosges. Son discours redonne espoir au ski vosgien : « Le département doit travailler en attractivité et le ski en fait partie intégrante. Le département s’est engagé depuis plusieurs années en faveur du sport avec trois ambitions : inciter le plus grand nombre à faire du sport, faciliter l’accès au sport de haut niveau et assurer la promotion des territoires par des événements sportifs à commencer par les championnats de France. J’aio déjà commencé mon lobbying lors du challenge national des moniteurs ».

L’association organisatrice support sera l’AOEISV (association pour l’organisation d’épreuves internationales de ski dans les Vosges) et son président Pierre Sachot. Pour les épreuves de descente (il manque du dénivelé aux Vosges) , les pistes suisses de Zinal pourraient faire l’affaire.

Thibaut Leduc veut y croire : « Ces championnats de France seront l’occasion de montrer encore une fois que le Département des Vosges tient toute sa place dans l’offre sportive nationale et internationale » .

Une campagne de financement participatif.

Deuxième secteur de développement, pour cette année, en complément des aides des collectivités territoriales ou de l’Etat, « le CDVS va mettre en place une campagne de Financement Participatif (Crow Funding) dès le mois de septembre pour assurer son développement au service de ses licenciés. Ceci nous permettra d’aider nos athlètes de haut niveau, de développer le nombre de nos licenciés, de les encadrer, bref de nous développer ». Tout le monde pourra, via internet, participer au financement de notre programme d’excellence pour les jeunes vosgiens désireux de pratiquer le ski en loisirs ou en compétition et ce, quel que soit le niveau ».

Le fond doit s’unir.

Troisième axe, les athlètes de haut niveau. « Nous avions lors des derniers Jeux Olympiques de Sotchi, trois athlètes vosgiens en lice. Nous nous fixons un objectif de 5 athlètes présents aux Jeux Olympiques de Pyeongchang en 2018. Nous allons faire tout notre possible pour les accompagner dans leur recherche de l’excellence sportive pour que les Vosges soient bien représentées en Corée du Sud ».

Plusieurs actions sont mises en oeuvre : commission de professionnalisation des athlètes de haut niveau, voyages organisés pour encourager les athlètes vosgiens lors des coupes du monde à proximité et un catalogue du sponsoring. Ceci étant, le CDVS recherche toujours une secrétaire bénévole et surtout, « hormis dans les petites catégories où les rencontres nordiques ont remporté un vif succès, le reste de la mise en œuvre des décisions arrêtées lors du séminaire nordique de novembre 2016 est un échec. Nous devons analyser rapidement les raisons de cet échec pour y remédier rapidement car nous ne disposerons ni des ressources financières, ni des ressources humaines pour que chaque commission puisse travailler seule dans son coin. Nous sommes un certain nombre à avoir perçu quelques points à résoudre pour arriver à un accord ».

David Jeangeorges.

Photographies : Claude Noël.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *