Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

C’est l’heure des départs à La Haie Griselle j'peux pas, j'ai pot de l'amitié avec Nordin

image_pdfimage_print

P1060760La quille dans les établissements scolaires ne concerne pas uniquement les élèves, c’est aussi chaque année une multitude de départs vers d’autres cieux pour certains et en retraite pour d’autres.

Et comme le veut la tradition, le personnel du lycée s’est réuni autour du proviseur Bernard Krid afin de fêter  comme il se doit les partants. Ce fut le cas pour Claudine Pierrel au secrétariat, Karine Duvic  qui part en direction de Pierre Gilles de Gennes pour la maitrise des achats notamment, de mesdames Georgel, Tisserant et monsieur Guérard respectivement prof d’allemand, français et SCP alors que Bernard Krid mettait l’accent sur les  départs de Eric Tisserand et Mireille Lemaire.

Le premier cité prend la direction de Nancy. Il est connu et reconnu pour la qualité de son enseignement mais aussi pour l’écriture de différents ouvrages consacrés à l’histoire locale. Quant à Mireille Lemaire, c’est tout simplement l’heure de la quille et d’un repos bien mérité. Bernard Krid a retracé son itinéraire de Quievrechain dans le nord à La Haie Griselle en passant par Vauvillers en Haute Saône. Et le proviseur de souligner «  madame Lemaire s’est ainsi forgé une démarche pédagogique qui s’inspire nettement des recherches récentes en matière . »

Bref, la vie suit son cours, faite de départs et d’arrivées mais aussi de perspectives nouvelles. Dès la rentrée de septembre, le lycée ouvrira une nouvelle section d’athlétisme en collaboration avec la section locale de Vosges Athlé présidée par  Michel Lavest. Onze inscriptions ont déjà été validées  permettant à La Haie Griselle de prendre une autre dimension. « C‘est incontestablement une nouvelle corde à notre arc » commente Bernard Krid dont l’objectif est de garantir un accueil à la hauteur de la demande. « Nous avons 16 classes au lycée et peu d’établissements sont dans une même situation. Au même titre nous ouvrons également une 17ème classe au collège avec un projet spécifique pour les élèves dyslexiques. Sans oublier une classe allemand 1 pour les sixièmes ».

Au regard des résultats enregistrés par le lycée, La Haie Griselle reste une référence dans le département…et sans doute plus loin encore. En septembre prochain, environ 425 collégiens prendront la direction du coteau gérômois pour la rentrée , 430 lycéens en feront de même dont 162 potaches rentrant en classe de seconde.




Une réaction sur “C’est l’heure des départs à La Haie Griselle

  1. Wiedemann

    Vive madame lemaire!!! Bonne retraite a vous!!!
    Une ancienne élève a qui vous avez fait aimé l’allemand alors que c’était pas gagné

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *