Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Les élus de la ComCom au pied du mur du périmètre géographique Et l'Auberge des Bucherons à Liezey bientôt rouverte

image_pdfimage_print

facadeLes élus de la ComCom, de toutes les ComCom des Vosges, de France et de Navarre sont actuellement au pied du mur. C’est en tout cas ce qui se dégage du Conseil Communautaire qui s’est déroulé lundi soir, un peu de la même manière du conseil municipal  3 jours plus tôt. La consultation suivie d’un vote devait définir le périmètre géographique de la nouvelle ComCom agrandie ( les autres comcom devaient en faire de même) soit d’intégrer  celle de Gérardmer Monts et Vallées, celle de la Haute Moselotte et celle de Terre et Granit : 23 villes et villages.

Le premier coup de fronde est venu de Jean-François Duval à l’instar de la semaine dernière  » je voterai contre une nouvelle fois, même si ça ne sert à rien. Je ne vois pas comment maitriser l’augmentation de la fiscalité même si on ne prend que les compétences obligatoires et mon opposition va plus loin. On nous a fait voter 1 périmètre alors qu’on ne savait rien du contenu en termes de sa gestion. Je prends pour exemple les dossiers de l’eau ou de l’assainissement  ou encore du Plan Local d’Urbanisme ».

Il s’en est suivi un grand débat d’environ 3 quart d’heure sur fond de  lissage de la taxation entre petites et grosses communes. « Nous avons une marge de manœuvre très faible  » constate pour sa part François Nourry, maire du Tholy « la fiscalité ne prendra pas. Je voterai également contre !

Michel Bertrand,1er magistrat de Xonrupt s’interroge également sur le fonctionnement du nouveau périmètre «  a-t-on confirmation de la fusion ? Est- ce que les choses sont définitivement arrêtées . ».

Les élus de Granges sur Vologne en l’absence de Guy Martinanche ont également des doutes s’en référant à la fusion avec Aumontzey et les difficultés d’harmonisation. L’un d’entre-eux allant jusqu’à parler de « piège à con….. »

Anicet Jacquemin est plus mesuré. «  nous devons nous exprimer sur le périmètre  » confie-t-il « le débat sur la fiscalité devra avoir lieu plus tard et forcément les élus de la nouvelles ComCom devront travailler dans se sens afin d’y parvenir ».

Au moment du vote, 22 élus se sont exprimés pour l’installation du nouveau périmètre dont les contours doivent être effectifs au 1er janvier 2017 et 8 contre.

Le nom Communauté de Commune des Hautes Vosges a été approuvé comme le siège de la future gouvernance situé à Gérardmer à l’exception de deux absentions ( et pas  dans l’ex immeuble Chabert par manque de place). Avant de passer aux affaires courants,  l’hémicycle a évoqué la prochaine reprise de l’auberge des Bucherons à Liézey par de nouveaux prestataires et avec de  nouvelles modalités de locations gérance

Un couple de repreneur (frère et sœur, l’un cuisinier l’autre serveuse en salle) devraient ouvrir entre le 10 et 14 juillet prochain. Des professionnels de la restauration déjà en charge précédemment de la tenue d’un établissement similaire.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *