Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

La Fête du Phény se prépare Allons enfants de la patrie..iie

image_pdfimage_print
Les sujets sont prêts

Les sujets sont prêts

On n’est pas ancien instituteur par hasard, en témoigne la malice de Marc Bernard à poser des questions du Certif dans sa vie quotidienne…On écrit les râpés és ou râpées ées du Phény » entendu masculin ou féminin les beignets du président de l’association de la sauvegarde de l’ancienne école.. Allez savoir ma bonne dame ! Si c’est de la pâte à râper ée. Si c’est du beignet dont il s’agit é tout court. Après tout on s’en fout, pourvu qu’on tire….son couteau de sa poche pour mieux dévorer ce qui fait la réputation  du repas campagnard servi midi et soir lors de la Fête du Phény qui se tiendra le dimanche 7 août prochain.

Au programme, on retrouve en pilier central l’épreuve du certif comme autrefois. Mais également : le vide grenier dès 8h, les promenades en calèche à partie de 10h, les attractions à l’ancienne toute la journée et la marche de mise en appétit  au départ de Ramberchamp également à 10h.

A propos du certif, certificat d’étude primaire, les sujets sont déjà concoctés à l’école normale des hauteurs locales dans laquelle on retrouve  les incontournables du Phény, Maurice Léonard et Jocelyne Thomas  auprès de Marc Bernard, lors de la présentation de l’épreuve. Les examinateurs du jour s’appellent Jean-Claude et Renée Didelot. …A la correction  :  le duo Foinant Denise et Gérard, Marie-Rose Briot, Michèle Claude, un autre duo composé  de Denise et Jean-Paul Hacquart, Arlette Malgras, Yvon Martin…Bref, une sacrée brochette, c’est la saison, d’instits bienveillants et forcément érudits pour corriger le calcul mental, l’histoire, la géo, les sciences….

Les questions  ne seront pas faciles à l’instar de celles que nous vous proposons aujourd’hui….Pour les anciens de l’école  Jean Macé, quel était le surnom de Baradel..Paix à son âme  : le G..S B….N. Quel était le nom de la directrice de l’école de fille…La mère Jeandel ! Quel était le surnom de Jeanmichel, directeur des classes  garçons…le Grand Cow boy… Et vlan passe moi l’éponge ! Si c’est pas des bonnes questions !  Quel était l’auteur de « Chanter, Chanter magnanarelle ? »….Charles Gounot, en toute modestie. Un peu de respect les gosses d’aujourd’hui, les générations antérieures étudiaient  du Gounod à l’école sous le souffle du guide-chant.

Bref, pour passer son Certif à l’ancienne il faut débourser 3 € et s’inscrire à :

la Librairie de l’hôtel de Ville, La Libraire Plein Ciel, au Kiosque du Tilleul et à la bibliothèque de la médiathèque.

PhenyPhilippe




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *