Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Tourisme – Les Lorrains restent la première clientèle des Vosges

image_pdfimage_print

tDans les hébergements, la fréquentation est stable par rapport à l’été précédent, excepté dans l’hôtellerie, où les résultats sont plus mitigés.

Ce sont les campings qui enregistrent le taux de satisfaction le plus important, près de 7 répondants sur 10 ayant enregistré de bons, voire de très bons résultats. Les restaurateurs répondants affichent quant à eux des résultats en baisse par rapport à la saison estivale 2015.

Enfin, près de 60% des gestionnaires de sites touristiques et des accompagnateurs en montagne répondants se disent satisfaits de l’activité enregistrée au cours de l’été.

Les Lorrains restent la première clientèle touristique des Vosges. Dans les meublés de tourisme et de chambres d’hôtes, c’est le Nord-Pas-de-Calais qui constitue la première région émettrice de vacanciers.

Concernant les clientèles étrangères, si le trio de tête traditionnel reste inchangé (belges / néerlandais / allemands), on constate une progression des clientèles suisse et britannique (notamment dans les hôtels et les campings). Quant au profil des vacanciers, il s’agit avant tout d’individuels en couple, puis de familles avec des enfants.

TENDANCE DE L’ETE.

Après un démarrage de saison un peu timide, l’été aura finalement plutôt profité aux professionnels du tourisme vosgien. 34% sont satisfaits de la fréquentation de leurs établissements, 28% sont très satisfaits.

Si les bonnes conditions météo ont joué en la faveur du tourisme vosgien, la fidélité des clientèles constitue également un facteur de réussite indéniable.

LA FREQUENTATION.

Dans les hébergements, la fréquentation est stable par rapport à l’été précédent, excepté dans l’hôtellerie, où les résultats sont plus mitigés.

Ce sont les campings qui enregistrent le taux de satisfaction le plus important, près de 7 répondants sur 10 ayant enregistré de bons, voire de très bons résultats.

Les restaurateurs répondants affichent quant à eux des résultats en baisse par rapport à la saison estivale 2015.

Enfin, près de 60% des gestionnaires de sites touristiques et des accompagnateurs en montagne répondants se disent satisfaits de l’activité enregistrée au cours de l’été.

!cid_9A6F1840CBCE4E48A2D1863CA0785DD0@Portable

LES CLIENTELES.

Les Lorrains restent la première clientèle touristique des Vosges. Dans les meublés de tourisme et de chambres d’hôtes, c’est le Nord-Pas-de-Calais qui constitue la première région émettrice de vacanciers.

Concernant les clientèles étrangères, si le trio de tête traditionnel reste inchangé (belges / néerlandais / allemands), on constate une progression des clientèles suisse et
britannique (notamment dans les hôtels et les campings).

Quant au profil des vacanciers, il s’agit avant tout d’individuels en couple, puis de familles avec des enfants.

METHODOLOGIE.

Les résultats de cette note de conjoncture sont issus d’une enquête réalisée par e-mailing auprès d’un panel de professionnels du tourisme du département.

134 établissements y ont participé.




4 réactions sur “Tourisme – Les Lorrains restent la première clientèle des Vosges

  1. Roger faimetsoif

    Rien d’étonnant…Gérardmer hélas est devenue une foire à la frite permanente réservée à certaines personnes qui nous feraient croire que sans eux l’emploi n’existerait pas.
    Plus rien à voir avec la belle station familiale et bourgeoise des années 50-60-70….De familles entières installées à l’union nautique on est passé aux nichons et gros bides étalés sans vergogne sur les pelouses du lac. Triste constat et surtout dérive intellectuelle résultat d’une politique touristique menée par les municipalités successives depuis l’après guerre. Gérardmer ma belle ils veulent te faire mourir
    !

    répondre
    1. JP

      Bonjour
      Comment dire des « idioties » pareilles !? Loin s’en faut d’être un notable … En effet à vos yeux je crois comprendre que seuls les bourgeois peuvent se distinguer à GG ! Et bien qu’il vous en déplaise mais lorsque le soleil brille, tous autant que nous sommes ou presque profitons généreusement du soleil vosgien … Et par conséquent shorts et tongues de rigueur ! Quand aux gros bedonnants et aux poitrines majestueuses profitez de l’astre solaire plutôt que de les regarder … JEAN

      répondre
    2. bertrand william

      il est facile quand on se nomme faimetsoif d’ironiser sur les « gros bides », effectivement avec un nom pareil cela ne doit pas être votre cas.Pour ce qui concerne les « nichons » , je suppose que votre femme ou copine ou mère, elles n’ont que des seins, pour les autres, bien entendu, seule la vulgarité les habite; Comme dirait Jacques (Brel), les bourgeois, c’est comme les c…plus ça devient vieux, plus ça devient c…

      répondre
  2. ANDRE

    Déjà des statistique alors que la saison n’est pas terminée, il y a plus de monde en ce moment qu’au mois de juillet et les touristes de septembre ne comptent -ils donc pas ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *