Search
vendredi 2 décembre 2016
  • :
  • :

Décès de Monsieur Lucien Friderich

image_pdfimage_print

AVIS DE DÉCÈS

 

          GERARDMER ,  DIEULOUARD  (54).


         Jean-Jack  et  Valérie   FRIDERICH

         Pierre  et  Lucette   FRIDERICH

         Reine-Marie  et   Claude   JEANSELME

                                                        Ses enfants ;

 

         Jeanne,  Catherine,  Flore,  Ségolène, 

         Géraldine,  Olivia,  Camille,  Mathilde

                                                        Ses petites-filles et leurs conjoints ;

 

         Hugo,  Clara,  Baptiste,  Louis,  Gaspard, Lucie,  Stanislas,  Thomas

                                                                           Ses arrière-petits-enfants ;

        

         Toute la parenté

        

         ont  le regret  d’annoncer  le  décès  survenu  le 27 aout  2016  de

 

Monsieur Lucien  FRIDERICH

né le 20 janvier 1923.


Ses obsèques seront célébrées le  MARDI 30 AOUT  2016

à 14h30 en l’église de Gérardmer

suivies de  sa crémation.

  Lucien Friderich repose en paix au funérarium de  Gérardmer.

 

                                                         Services Funéraires Géromois B. Didier.

                                               65, boulevard d’Alsace GERARDMER 03.29.60.06.43




6 réactions sur “Décès de Monsieur Lucien Friderich

  1. Marin claude

    J’apprends par le journal avec beaucoup de peine le décès de Lucien avec qui j’ai été complice avec grand bonheur dans nos animations de soirées dansantes. Je partage votre chagrin en particulier avec Pierre et Anne Marie. Toutes mes condoléances. Claude MARIN

    répondre
    1. Reine Marie

      Papa t’appelait le « petit marin » ..que de bons souvenirs à regarder vous amuser sur la scène.j’ai eu la chance de partager cette longue et belle route de ce père formidable.Sa musique était au centre de ses conversations …il partira avec un air de trompette
      Donnes de tes nouvelles .A Georgel m’en demandent souvent
      Merci pour ta pensée
      Reine Marie

      répondre
  2. Fridérich

    Merci Claude pour ton message de soutien. C’est vrai que nous avons une foule de souvenirs communs depuis le lycée. La musique a toujours été le notre lien. C’est une partie de ces moments qui prend fin aujourd’hui.
    Notre père nous parlait souvent de toi.
    Il partira avec un classique de la trompette.
    Tu t’en doutes, ce ne sera pas facile………
    Bien cordialement
    Pierre

    répondre
  3. Nicole Maire épouse Lang

    c’est avec tristesse que nous apprenons le décés de notre chef de musique Lulu que nous sommes heureux d’ avoir revu lors de notre passage à Gérardmer avant son grand départ. Nous avions sincèrement pensé le revoir lors d’un nouveau passage à Gérardmer.
    Toute la famille Maire de Dieulouard vous présente ses sincères condoléances. Nous sommes contents d’avoir fait oas mal de chemin avec lui. Une histoire de plus qui se termine aussi pour nous.
    Nous pensons bien à vous
    Nicole

    répondre
    1. Reine Marie

      Merci à toute la famille MAIRE pour vos mots chaleureux
      C’est vrai,présente lors de votre visite surprise ,j’ai vu les yeux de papa pétiller de joie.tous ces souvenirs évoqués l’ont rendu heureux..et pour moi qui l’accompagnait au quotidien..je sais qu’il avait apprécié ce moment..il était fier de votre réussite dans la musique dont il vous avait donné la passion
      Il est parti acompagné de plus de notes de musique que de paroles
      Et dans nos cœurs sa partition ne se terminera jamais,au contraire ,elle résonne fortissimo…

      répondre
  4. Jean-Jack

    Merci pour votre soutien qui nous réconforte beaucoup, nous ses enfants qu’il chérissait…et nous avons essayé de lui renvoyer notre amour, notre reconnaissance.
    Il avait su attirer la sympathie de ceux qui le rencontraient par sa bonne humeur, son humour, ses activités musicales et dans son travail.
    Il nous manque déjà beaucoup. Il représentait toute la mémoire de Dieulouard.Il n’oubliait jamais les personnes qu’il avait côtoyé, ne manquait pas de nous rappeler telle ou telle anecdote et restait très attaché au village qui l »avait vu naitre.

    Jean-Jack

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *