Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Encore un dernier concours estival pour l’ASG pétanque

image_pdfimage_print

 

P1030844

Il y avait comme un air de Provence lundi après-midi au parc Bon Accueil. Et pour cause. En ce dernier lundi d’août, le club de pétanque Gérômois organisait son dernier concours estival de la saison.

Ouvert à tous, et ce, chaque lundi pendant les deux mois d’été, ce concours invitait les vacanciers et les Gérômois, licenciés ou non, à venir s’essayer au plaisir de la pétanque. Une initiative qui a connu un succès non négligeable cette année, et qui regroupait encore aujourd’hui pas moins de 80 participants. Ces derniers étaient classés en 40 équipes de deux, et disputaient 4 P1030860parties chacun. Après quoi les gagnants affrontaient les gagnants des parties précédentes, et les perdants affrontaient les perdants. Mais pour 8 euros l’après-midi, et une inscription gratuite pour les enfants, c’est surtout un moment de sport et de partage qu’offrait le club de l’ASG pétanque aujourd’hui.

Un club créé par Roger Auptel, le président il y a 20 ans, et qui compte encore cette année une vingtaine de licenciés. Une famille presque aujourd’hui, faite de passionnés et de bénévoles, comme pour cette journée estivale.

C’est le cas de Martine Colin, trésorière du club, et assignée temporairement à la buvette en cette journée de concours. Une des plus fidèles adhérentes depuis 15 ans, et une joueuse assidue qui ne manque pas de jouer chaque semaine pendant son temps libre. Entrainée au départ par le président du club lui-même dans l’aventure du jeu de boules, Martine est désormais totalement investie dans le club et dans ce sport. Pour cette dernière, la pétanque représente un passe temps certes, mais également un moment propice à « l’amitié, aux rencontres et à la détente ». Et de préciser : « Quand on sort du boulot et qu’on vient jouer, on oublie tout et on se change les idées ».

P1030841

Thierry (à droite) et son père, en pleine concentration

Parmi les joueurs présents également cet après-midi près du lac, Thierry Labourel, bouliste licencié à Rambervillers est venu accompagné de son père, tout autant passionné de pétanque. Ces deux là sont ainsi venus participer à ce concours non officiel, pour s’amuser et « profiter du très beau cadre Gérômois ». C’est Thierry, le fils, joueur depuis 20 ans, qui a transmis le virus de ce jeu du sud à son père. Pour ce dernier, plutôt loquace lorsqu’il s’agit de distiller quelques conseils techniques, la pétanque est avant tout une affaire de « mental, d’adresse et de régularité ». Une régularité qui, à en croire ses dires, lui a fait défaut aujourd’hui, mais qu’importe. Pour Thierry et son père, l’important n’est pas encore la victoire, mais bel et bien la convivialité. Entre amis, accompagnés du soleil de cette fin d’été, et au bruit des boules qui s’entrechoquent, c’était bien le partage le maître mot de cette journée.

A.M.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *