Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

C’était au temps du circuit 24 Double ! mais double, j'te dis ! T'avances pas !

image_pdfimage_print

P1070208« Ma petite entreprise ne connait pas la crise« …Le gérômois Xavier Lieffroy est installé à Saverne depuis des lustres, mais sa passion pour Gérardmer, sa terre natale, reste intacte. Comme pour la course automobile et quand une épreuve du championnat de France 2ème division s’installe en Perle des Vosges, Xavier Lieffroy déboule sur les bords du lac avec des images plein les yeux et surtout avec son circuit 24, comme dans les années 60/70 quand les petits français passaient des heures sur la table de la salle à manger à jouer les Jakcy Ickx, Henri Pescarolo ou encore Gérard Larousse. Mieux ou pire, c’est selon, Xavier Lieffroy a fait de sa vie une passion pour les petites voitures qui tournent à environ 110 km/h ( vitesse relative) et surtout un second job parallèle à son métier de menuisier. L’artisan vend ses services, sa prestation pour des entreprises nostalgiques d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre : tient ça me dit quelque chose. Le Slot Racing System,  était de sortie, jour de marché devant l’Atelier Tabac ( ex Riri ou Bédez) de son cousin David-Alexandre Demange qui est maintenant à la tête de l’échoppe.

Xavier Lieffroy Monsieur Circuit 24

Xavier Lieffroy Monsieur Circuit 24

L’expression « à fond les manettes » vient sans doute de nos vieux et bons circuits 24. En témoigne la présence des enfants et surtout des grands qui se sont agglutinés autour du pot de miel pendant toute la journée…enfin surtout le matin. Comme le souligne Xavier Lieffroy  » juste comme pour réaliser une vraie course mais en plus petit ». Tout est fait pour se prendre pour Gérard Larousse au départ des 24h du Mans à bord d’une Porches 917 et de parcourir la ligne droite des Hunaudières…en l’occurrence celle de la Moinaudière plus proche que le circuit de la  Sarthe. Tout est prévu….trop de consommation : il faut passer par le ravitaillement, meilleur tour, on monte sur le podium !

Bref, pendant quelques minutes il était possible d’emprunter la machine à remonter le temps, histoire de redecouvrir le monde de l’enfance.. Pour les spécialistes ou tout simplement les curieux de passage,  la piste présente sous le clocher de l’église est longue de 4m30 et 1,10 de large pour 18 mètres développés. Mais Xavier Lieffroy, constructeur de ses  propres circuits, peut encore mieux faire avec une piste de 24 mètres et la possibilité de faire évoluer pas moins de 4 voitures. Alors si le cœur vous en dit !

site : http://slotracingsystem.wixsite.com/2016




2 réactions sur “C’était au temps du circuit 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *