Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Pas de steak de kangourou ce midi ! A la découverte du terroir

image_pdfimage_print

Chaque année depuis 9 ans maintenant, le chef Christophe GRÉGOIRE et son épouse Joséphine proposent à ses clients Australiens un voyage gastronomique dans le Nord-Est de la France. Une des étapes incontournables de ce « Food & wine tour » est bien entendu le lycée Jean-Baptiste Siméon Chardin où le groupe s’est arrêté ce jeudi.

Christophe Grégoire, Français installé en Australie où il reçoit régulièrement des élèves venus de sa région d'origine fin de les former.

Christophe Grégoire, (au centre) Français installé en Australie où il reçoit régulièrement des élèves venus de sa région d’origine afin de les former.

L’établissement est incontournable à plus d’un titre car Christophe Grégoire a d’excellent souvenirs dans ses lieux qu’il a fréquenté de 1983 à 1986 et où il a obtenu son CAP de cuisine. Un tremplin et de solides bases qu’il a su utiliser pour devenir Meilleur Apprenti de France à Guebwiller peu de temps après. La suite, vous la connaissez peut-être déjà : après avoir joué les globe-trotters, le frenchie a posé ses casseroles en Australie où il a ouvert son restaurant, tout simplement baptisé « Le Très Bon » . Une excellente table de Bungadore, ville située non-loin de Canberra, la capitale australienne.

Durant une dizaine de jours, il emmène ainsi un groupe de gastronomes à la découverte du terroir français, et plus précisément celui de l’Alsace et de la Lorraine. Le terroir, une notion que les Australiens ne connaissent pas ou très peu puisqu’elle n’existe tout simplement pas à l’autre bout de la planète, au pays du footy, des kangourous et du Hellyer’s Road. Au programme du séjour, on retrouve donc des visites chez des producteurs et artisans locaux, mais aussi dans des vignobles ou encore, plus surprenant, aux Termes/bains romains de Plombières. Mais c’est bien au lycée des métiers de la restauration et de l’hôtellerie que les « foodies » mettent la main à la pâte.

Atelier "Madeleine de Commercy" avec le chef Pierrel !

Atelier « Madeleine de Commercy » avec le chef Pierrel !

Après un petit tour du côté du marché d’où ils ont ramené du céleri rave et des girolles, Christophe Grégoire et sa troupe ont été accueillis au restaurant d’application par messieurs Cherasse, Weingartner et Masson. Le groupe s’est ensuite scindé en deux afin de procéder à un petit tour du propriétaire ainsi qu’à un savoureux atelier consacré à la madeleine et dirigé par le chef Serge Pierrel, expert en la matière… Attention, le petit truc à ne pas manquer dans cette recette : le beurre « noisette » . Trop cuit, il et cancérigène, pas assez, il n’apporte pas ce petit truc en plus dans la saveur de votre madeleine, visitandine ou financier aux amandes… A noter que les apprentis pâtissiers ont en plus eu la chance de faire deux fournées différentes : une nature et une aux mirabelles, parce qu’après tout, nous sommes en Lorraine et le fameux fruit fait lui aussi partie du terroir.

Le groupe a également fait un petit tour du côté du fournil du lycée Chardin avec sa « french baguette » et ses bonnes odeurs de pain et viennoiseries, le tout avant de passer à table sur place pour déguster un fameux déjeuner concocté par le chef Jérôme Marin et son équipe. La grande classe, c’est que ce dernier avait même pris le temps et la peine de cuisiner les petites girolles et le céleri rave acheter quelques heures plus tôt au marché par les « Aussies » afin que ces derniers puissent faire connaissance avec des saveurs nouvelles. Pas de doute, tous ont apprécié ce séjour dont ils ramèneront quelques souvenirs dans leurs valises : recettes, livres de cuisine, vin et… pas mal de vêtements car la France est aussi le pays de la mode, pas que de la cuisine !

Pour faire des madeleines digne de ce nom, il faut tout d'abord les bons moules!

Pour faire des madeleines digne de ce nom, il faut tout d’abord les bons moules!




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *