Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Dernière ligne droite pour l’atelier ciné RDV le 6 octobre à la MCL pour la 1ère de "Ex Humus"

image_pdfimage_print

C’est la dernière ligne droite pour l’atelier cinéma du lycée Chardin qui vous invitera à la 1ère de son dernier opus dont la projection est programmée le 6 octobre prochain à la MCL de Gérardmer.

David Demange en compagnie des élèves de l'atelier et de la documentaliste de l'établissement Mélanie Colin, particulièrement impliquée dans le projet elle aussi

David Demange en compagnie des élèves de l’atelier et de la documentaliste de l’établissement Mélanie Colin, particulièrement impliquée dans le projet elle aussi

« Ex Humus » qui est le 13ème film réalisé par l’atelier depuis que le professeur de lettres & histoire géographie, David Demange, en a pris les commandes. C’est également le plus long et l’atelier a vraiment souhaité mettre les petits plats dans les grands pour cette production sur le thème des Goumiers Marocains, mais aussi de la difficulté à transmettre le passé. « Cette idée m’est venue car mon village, Thiéfosse, a été libéré par des Goumiers. Et lorsque j’étais enfants, j’en entendais souvent parler mais j’avais du mal à comprendre exactement ce qui s’était passé, je me posais beaucoup de questions sur le sujet. Du coup, cela m’a toujours intéressé mais ce n’est que récemment que je me suis senti mûr pour écrire un scénario. j’ai couché par écrit les bases de l’histoire fin 2014, et terminé en août 2015. Mais il fallait aussi des élèves qui me suivent dans ce projet avec deux rôles relativement lourds », explique David Demange.

Ces deux rôles principaux sont assurés par Manon Duroisin, élève de boulangerie du lycée et Chantal Viry, salariée du lycée. Magasinière auprès de l’économe du self de l’établissement, elle fait partie de l’atelier depuis 17 ans. Elle a ainsi commencé avec Roland Chopard et elle est heureuse de s’être vue confier un rôle aussi important que celui de la grand-tante de l’héroïne du film : « Je joue le rôle d’un personnage au passé lourd, ce n’est pas évident mais très intéressant. (…) Et puis l’atelier me permet vraiment d’avoir un autre échange avec les élèves, ce que j’apprécie beaucoup ».

Manon Duroisin sur le tournage du film

Manon Duroisin sur le tournage du film

Quant au rôle principal, il fallait une élève qui puisse porter le film sur ses épaules. Ce redoutable honneur est revenu à Manon qui s’est lancée dans l’aventure, a tout donné et n’a pas  déçu dans la peau de Romane Pastoureau, une jeune historienne et enquêtrice qui part sur les traces des Goumiers. Dans les Vosges, elle sera hébergée chez la tante de sa mère, trouvera des vestiges de ces fameux Goumiers et se retrouvera également sur la piste de sa propre histoire…  « C’était un vrai défi pour moi. Je suis assez timide et cela m’a motivé de prendre des risques, de me mette en danger pour pouvoir prendre confiance en moi. Mais c’est vrai qu’au début ça me faisait un peu peur de m’exposer en jouant la comédie… » , commente Manon.

Mais elle pouvait compter sur une équipe soudée, un atelier qui est un peu « comme une grande famille » avec des élèves qui ont participé à tous les niveaux de ce projet : de la réalisation aux recherches historiques en passant par le repérage des lieux de tournages, les décors, les costumes etc… Le tout pour pas moins de 42 scènes à tourner dans cette fiction aux forts relents de documentaire historique. La petite cerise sur le gâteau (parmi quelques autres surprises) ? Claude Vanony jouera le rôle d’un témoin fictif interrogé par l’héroïne lors de son enquête… Amateur de ciné et le cœur sur la main, ce dernier a naturellement accepté de se prêter au jeu ! « Ex Humus » est donc une réalisation bien ancrée dans les Vosges et son passé, sachant que les paysages, l’ambiance, l’atmosphère de notre département ont également beaucoup inspiré ce film.

affiche ex humus mod B préventive




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *