Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Élections Départementales – début de campagne pour le binôme Gilbert Poirot et Jacqueline Valentin Françoise Didier et Claude Crinquant sont les 2 suppléants

image_pdfimage_print

gdToutes les cartes électorales sont abattues, il reste maintenant aux différents groupes politiques à faire leur campagne et aux électeurs de passer par la case scrutin le 2 octobre prochain pour le 1er tour.

La liste « Ensemble pour Notre Canton » emmenée par Gilbert Poirot et Jacqueline Valentin s’est dévoilée officiellement en cette fin d’après-midi de mercredi entourée d’une partie de son comité de soutien.

Gilbert Poirot, 74 ans, retraité des travaux publics, revient pour reconquérir ce qu’il avait perdu en mars 2015  après 2 mandats. Entré en politique en 1971 en qualité de conseiller municipal,  il est aujourd’hui candidat pour le Front de Gauche.  » Depuis longtemps, je suis engagé au service de mes concitoyens «  confit-il  » tant au niveau local que départemental. Je suis impliqué dans le monde associatif et sportif depuis ma jeunesse, comme je l’ai toujours fait je mettrai toute mon expérience au service du Conseil départemental ».

On retrouve auprès du gérômois l’apicultrice de plainfaing âgée de 56 ans, Jacqueline Valentin  » bercée toute ma jeunesse par l’engagement de mon père, je suis prête à me mettre au service de toutes et tous au niveau de notre département ».

Même combat pour le retraité de la poste habitant de Anould, Claude Crinquand, qui affirme sa position politique de gauche, comme l’a stipulé Gilbert Poirot dans le préambule de la réunion d’information.  » Je suis sensible à la préservation de l’environnement et à la montée des inégalités «  commente le suppléant » Si je suis engagé en politique c’est pour agir dans ces domaines ».

La gérômoise Françoise Didier ( non encartée) complète le quatuor. Âgée de 68 ans, elle est retraitée de l’Éducation Nationale après 40 ans d’enseignement au collège de Fraize. «  Je suis par définition une bénévole engagée » dit-elle en concluant les interventions de chacun  » je suis une battante, exigeante et je mettrai toute mon énergie au service de la réussite de notre projet avec droiture, équité et honnêteté ».

En ce qui concerne le programme, il sera distillé  par des actions de rencontres avec les populations locales, sans réunions publiques. Quant aux dossiers que les candidats souhaitent voir traités au sein même de l’hémicycle départemental, on retrouve une foultitude d’actions visant les thèmes du sociale : la création d’une cellule spécifique pour les demandeurs d’emploi,  en direction notamment des chantiers d’insertion   » le CD doit être pilote en la matière« soutient Gilbert Poirot.

Ont été également évoqués, la maladie de Lyme, le maintien du collège de Granges-sur-Vologne, mais aussi le projet d’aménagement du col de la Schulcht ou encore les subventions au titre de l’économie pour les petites et moyennes entreprises…

La campagne est belle et bien lancée.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *