Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Pourquoi faut-il aller voter pour les élections départementales les 2 et 9 octobre prochains ?

image_pdfimage_print

Communiqué du maire Stessy Speissmann

Suite à l’annulation par le Tribunal Administratif de l’élection départementale du canton de Gérardmer, nous retournons aux urnes les dimanches 2 et 9 octobre prochains.

Nous devons nous mobiliser pour cette élection partielle et ainsi lutter contre l’abstention.

Voter est un droit acquis de longue date et de longues luttes ont été nécessaires à nos anciens pour amener ce pouvoir-là à tous les citoyens. C’est notre devoir et nous devons nous souvenir de la chance que l’on a de vivre dans une démocratie.

Nous pouvons aujourd’hui choisir librement les élus qui nous représenteront demain au Conseil Départemental.

Plus l’abstention sera forte, plus le résultat sera aléatoire, non représentatif de nos avis et risque de mettre en avant des candidats extrémistes dont certains n’habitent même pas le canton ! Ce qui ne les empêche pas de parler de proximité nécessaire…7994

Pour ma part, j’irai évidemment voter dès le 2 octobre car le 1er tour d’une élection est primordial pour la suite.

Je voterai pour le seul binôme et leurs deux remplaçants présentant 4 personnes résidant dans notre canton. Le Conseiller Départemental est un élu de proximité donc intimement lié aux communes qui composent ce nouveau Canton. C’est essentiel que les futurs élus y habitent.

Je voterai pour le seul binôme qui porte réellement les valeurs qui me semblent importantes sur notre secteur : justice sociale, égalité réelle et solidarité.

Je voterai pour le seul binôme qui a l’expérience du Conseil Départemental, qui connait déjà son fonctionnement, ses services et donc sera opérationnel dès le lendemain de l’élection et ce, malgré une arrivée difficile car en cours de mandat.

Je voterai donc pour le binôme composé de Gilbert POIROT et de Jacqueline VALENTIN et leurs deux remplaçants.

Je sais que leur expérience et leur personnalité leur permettront de porter avec force et conviction nos dossiers, de se battre pour notre territoire, ses habitants, ses associations, ses entreprises, sur l’ensemble des communes de ce nouveau Canton au sein du Conseil Départemental.

Alors déplacez-vous dès le 2 octobre pour que vive la démocratie.

Stessy SPEISSMANN, Maire de Gérardmer




19 réactions sur “Pourquoi faut-il aller voter pour les élections départementales les 2 et 9 octobre prochains ?

  1. Sebastien

    Il est bon de savoir, par extrapolation que le PS soutiens la candidature de Gilbert Poirot et de Jacqueline Valentin. Mon seul problème réside sur le fait que nous ne connaissons pas les vrais soutiens de gauche de cette liste. A voir la politique menée actuellement par le parti au pouvoir, elle n’a rien de sociale, d’égalitaire et encore moins solidaire ! Quand je vois le programme de « l’opposition  » qui veut luter contre la fraude sociale , que propose t-il contre la fraude fiscale ? Comme par exemple la lutte contre les locations saisonnières ou hôteliers qui ne déclarent pas de taxe de sejours directement investi dans l’activité sur locale, mais ceci est un autre sujet. Le problème Mr le Maire, est bien plus profond, nous ne croyons plus au beau discours des appareils politiques!
    Comme je ne crois ni l’un et ni l’autre et surtout pas le troisième, je n’irais pas voter.
    Pour la première fois, depuis que j’ai l’âge de voter, je n’irai pas car le vote blanc n’étant pas reconnu, le taux d’abstention fait lui la « une » des médias et reflète à mon sens une réelle expression.

    répondre
    1. Sebastien

      L’utopie à ses limites. Je pense juste que la politique d’appareille et de nombrilisme font que meme des convaincus « de la chance de pouvoir s’exprimer démocratiquement par les urnes », perdent cette conviction. Et que malheureusement un vote blanc, qui est censé exprimer une opinion n’est pas pris en compte, alors que l’abstention à sa part belle. C’est le premier chiffre donné et celui qui reste. Je dénonce essentiellement ceci ! Et au passage, la désillusion d’une grande partie de l’électorat de gauche. Nous en sommes réduit à nous battre contre l’extrême droite à cause des politiques actuelles et passés plutôt que lutter contre le chômage, la précarité, la désertification rurale, la disparition des petites entreprises et de l’artisanat, de donner du sens au vivre ensemble et à la fraternité, pilier de notre république trop souvent oublié , au profit d’une poignée de privilégiés. C’est cela que je condamne.

      répondre
      1. JMV

        Vous avez globalement raison .Mais en parlant d’utopie, il faut préciser que le fameux modèle social à la Française a largement contribué à détruire tout notre tissu industriel et artisanal.
        Dans une société totalement mondialisée, les avalanches de charges et d’impots,ajoutées à toutes les contraintes réglementaires et administratives qu’ont eu à subir les entreprises françaises, ont eu raison de leur compétitivité.

        répondre
        1. bw

          Et moi je parie que vous profitez « un max » de votre retraite issue du système par répartition (du fameux modèle social à la française ).
          Il n’ya pas que les boules quiès qui font( désormais) partie de votre panoplie mais aussi vos lunettes en peau de saucisson.

          répondre
          1. Sebastien

            En réponse à Bw:
            A part que j’ai 30 ans et qu’il me reste encore beaucoup d’années à travailler ! Mais sans doute que quand un jeune se pose des questions ça devient poliquement incorrect ou je raisonne comme un retraité qui a bien mérité sa retraite basée sur la répartition et non pas comme les pauvre de General motors ! A méditer !!

          2. JMV

            C’est un débat entre les lunettes en peau de saucisson de JMV et des œillères de 20 mètres de BW.
            C’est pas gagné d’avance.

        1. JMV

          A vrai dire cher(e) camarade commissaire politique, je vous avoue être honteux de profiter un peu trop de ma retraite par répartition.
          D’autant que je ne toucherai jamais (sauf vivre 120 ans mais je n’y crois qu’à moitié ) ce que mes employeurs et moi-même ont pu verser en cotisations retraites.
          Malgré tout, une question me hante en permanence : Ai-je, à votre instar sans nul doute, suffisamment contribué à l’effort.. ?

          répondre
          1. bw

            Vous profitez donc de ce « fameux modèle » à la française que vous critiquez, sans vergogne. Je regrette pour vous que vous ne touchiez pas celle ci pendant 120 ans, mais imaginez (est ce trop vous demander) que les cotisations versées servent aussi aux plus nécessiteux que vous.
            En quoi parbleu suis-je un « commissaire politique » ? Parceque je trouve que vous critiquez sans arrêt les idées ou les initiatives de certains ? Je ne fais simplement que des remarques sur votre personne .Vous devez trop lire Rivarol.

      2. Marie

        Je vous comprends tout à fait Sébastien et partage votre analyse. J’ai 61 ans et comme vous j’en ai assez de cette pseudo-démocratie… Mais, j’irai quand même voter (blanc) car je pense à toutes celles et ceux dans le monde qui n’ont pas la chance de pouvoir s’exprimer et je n’oublie pas non plus que les femmes françaises n’ont eu le droit de vote qu’en 1944 !

        répondre
  2. J P LAMBERT

    Je suis de l’avis de Stessy. Je regrette bien sûr que Gilbert n’ait pas pu , ou pas voulu, construire un binôme qui représente vraiment toute la sensibilité de gauche comme c’est le cas avec réussite depuis 1989 pour les élections municipales, mais je voterai sans état d’âme pour son équipe en espérant que la belle entente communale perdurera encore longtemps à Gérardmer.

    répondre
    1. Jean-Marie Lepage

      Bien d’accord avec vous Mr Lambert et avec Sessy. Je voterai sans état d’âme pour le binôme de gauche.
      Le problème se posera au second tour car sauf sursaut démocratique nous risquons fort de nous retrouver à nouveau avec un duel droite républicaine/FN??? Et là pas d’autre choix que le vote républicain.

      répondre
  3. philippe Geoffroy

    Cher Sébastien,
    Ne perdez pas votre temps,vous qui etes un homme de coeur, à débattre avec ce type d’individu à coeur sec,à la raison triomphante et convaincu (en un seul mot malheureusement). Ils pensent avec leur panse,encombrée ; leurs divagations animales sont comme les flatulences : puissantes certes, mais éphémères. Repus et gavés, ces petits prédateurs n’ont pas compris l’essence mème de leur propre existence ; c’est dire l’incontinence qui les frappe et dont ils s’enorgueillissent!!
    La multitude,l’altérité,le partage sont hors de leur portée et les révulsent ; ils ne sont rien et se croient tout.
    Ceux -là meme sont  » Pour » la mutualisation des pertes (à leur seul profit bien sur – retraite,prébendes,rapines diverses etc…) et,dans le meme temps  » Pour » la privatisation totale,acharnée, absolue de leur petit bénéfice. Pour ces pauvres hères l’Autre est un ennemi à abattre et, dans les rares cas ou un éclair de lucidité veut bien les éclairer, ils feront copain-copain pour mieux en tirer profit…
    Cain et Abel ,ou Castor et Pollux? L’un tue son frère et couvre d’opprobre( cet accablant témoignage de l’éxécration publique)et de malheurs l’Humanité. L’autre meurt six mois de l’année pour permettre à son frère (jumeau) de vivre. Tout un programme mon Cher Sébastien,tout un programme qui nous incite à la réflexion sur le pouvoir,l’argent,le sexe et leur pratique si j’ose dire et par delà à la chose publique et au bien commun.
    Pour en terminer, juste une indication , jeune homme emprunt de belle et noble dignité, si vous me le permettez. L’élection à venir est celle de la proximité, du familier,du riverain en quelque sorte. A l’inverse de celles de 2017 qui,et vous avez bien parlé,ne nous propose rien de pertinent et surtout pas de POLITIQUE. En effet,depuis quand « l’embauche  » d’un laquais ou d’un comptable voire d’une marionnette nécessite-t-elle le recours à une élection au suffrage prétendu etre universel . Je pose la question. Bien à vous .

    répondre
  4. PIERREJEAN

    Bonjour
    Comment peut on encore aujourd’hui demander à voter socialiste alors que Big Chef à ruiné le pays pour des décennies ? Appauvrissement total de la ruralité, sécurité, travail, soins, tout est en ruine ou presque, la France est un champ de bataille ou chacun essaie de trouver sa place ! Et à Gérardmer on voudrait nous faire croire le contraire ? Non de grâce le pouvoir en place est la parfaite illustration de la débandade du pays … il suffisait de regarder le reportage sur la sncf cette semaine pour comprendre qu’il n’y a plus de conducteur dans la locomotive ou du moins de ce qu’il en reste ! Et que le charbon nécessaire à l’alimenter datait de l’age de pierre ou du néolithique ! Vous avez dit fossiles ????

    PJ

    répondre
  5. JMV

    Ultime réponse à mon ami (e) BW .

    Vous avez du mal à comprendre.

    Je critique surtout les derives et les abus de notre système social et ses conséquences directes sur les chiffres du chômage et son cortège induit de miséreux.
    De mon coté, j’ai eu la chance de connaître une riche carrière professionnelle, mais aussi d’avoir été épargné par des soucis de santé.
    Cela m’a évité,contrairement à ce que vous supposez, d’avoir eu recours au fameux système social Français « que le monde entier nous envie ».

    D’UN POINT DE VUE STRICTEMENT COMPTABLE, j’aurais été nettement plus gagnant d’épargner au fil de ma carrière le montant de mes cotisations plutôt que les verser dans un pot commun.
    Dans mon post, j’ai simplement et clairement précisé que la retraite par répartition ( qui est quelque chose que je ne remets surtout pas en cause),pour ce qui me concerne, me coutera beaucoup plus qu’elle ne me rapportera.
    Par ailleurs, gens de gauche gauche (pas d’erreur sur le texte..),arrêtez de classer à tout bouts de champs toutes les personnes à droite de votre sensibilité politique dans la colonne fachos.
    Meme ce matin dans les medias, Nathalie Arthaud ( LO ) taxait le PCF d’être devenu un parti à la solde des bourgeois.

    répondre
  6. France insoumise

    M.Speissman ne peut que suivre le vent qui l’a porté! Mais au moins il a été reconnaissant.

    Nous ne pouvons pas oublier M.Poirot et tout ce que le canton de Gérardmer a eu grâce à lui. Et d’autres qui ont eu des postes grâce à lui…
    À noter que M.Poirot a été trahi, il y a un an. Espérant qu’il va avoir sa revanche cette fois-ci.
    Donc, M.Lambert, je tiens à vous dire que ce fameux binôme, il a fallu le faire depuis un an… Maintenant ça ne peut être que trop tard et il a eu bien raison. Au moins ça prouve que M.Poirot n’a jamais changé de discours et conviction auprès des citoyens.

    Vive la France Insoumise!

    répondre
  7. alec

    Ce que je constate c’est que les ex UMP sont imcapable de gagner sur leur programme sans les voix supplétives de la gauche pour battre le binôme frontiste. Ça va être drôle de demander a voter pour eux après avoir fait campagne en piquant des idees du front pour éviter de voir leur propre électorat rejoindre l’original.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *