Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Le vide grenier des Bas-Rupts s’accommode de la pluie

image_pdfimage_print

 

IMG_1200

Décidément, les années se suivent et ne se ressemblent pas. Si l’année dernière le vide grenier organisé par l’école des Bas-Rupts avait eu droit à une météo ensoleillée, dimanche pour sa 8ème édition, ce furent les nuages et une pluie persistante, les invités indésirables de la journée. « Une première » dans l’histoire du vide-grenier, comme l’explique Florence Voirin, présidente de l’Association des Parents d’élèves de l’école des Bas-Rupts, « où il pleut de manière ininterrompue dès le matin et tout au long de la journée ».

IMG_1207

Adeline, exposante et parent d’élèves

Une pluie contraignante, qui a causé de nombreux désistements parmi les exposants. Au départ prévus au nombre de 53, ces derniers ont en effet déserté en grande partie les espaces qui leurs étaient impartis. Beaucoup, mais pas tous. Ils étaient tout de même une quinzaine à avoir bravé la pluie et le froid tout au long de la journée.
Des parents d’élèves fortement motivés, équipés de tout le nécessaire afin de supporter cette météo capricieuse. C’est le cas d’Adeline, parent d’élèves à l’école des Bas-Rupts, venue exposer malgré la pluie. Levée depuis 6h du matin, elle a dû trouver en urgence les jours derniers une tonnelle afin de s’abriter, anticipant la météo de ce dimanche pluvieux. Malgré la météo quelle regrette, cette dernière garde néanmoins le sourire, avouant que « l’ambiance, presque familiale, est toujours au rendez-vous ».

Une ambiance chaleureuse en effet, que l’on pouvait retrouver chez tous les exposants, et notamment du côté du chapiteau abritant la buvette et la restauration. Tenu par la présidente Florence Voirin et de nombreux autres bénévoles, ce petit coin épargné par la pluie, proposait aux flâneurs, gâteaux, beignets, crêpes et autres encas réalisés généreusement par les parents d’élèves. De quoi réchauffer nos courageux exposants et visiteurs, mais aussi de quoi faire vivre la petite école gérômoise. En effet, la totalité de l’argent récolté à l’occasion du vide grenier IMG_1198« servira à financer l’achat de livres, ou encore les sorties scolaires, comme par exemple un voyage à Verdun l’année dernière », comme le souligne Florence Voirin. Et cette dernière de préciser, que c’est également une façon de faire parler de l’école, menacée de fermeture en 2015, malgré son effectif de 37 élèves, toutes classes confondues.

Une belle initiative donc, proposée par cette grande communauté qu’est l’école des Bas-Rupts, que même une météo capricieuse n’est pas parvenue à décourager.

A.M.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *