Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Budapest : 3 semaines enrichissantes et formatrices Le Centre de Formation JB Siméon Chardin continue à cultiver l'ouverture vers l'étranger

image_pdfimage_print

Hongrie lycée chardin (2)

Lundi matin, 11 apprentis de Brevet Professionnel option art culinaire et arts de la table et du service étaient de retour de Hongrie après un stage de 3 semaines dans la capitale Budapest.

Encadrés par 4 de leurs enseignants, les apprentis du C.F.A. Jean-Baptiste Siméon Chardin sont partis  dans le cadre d’un programme d’échange Eramsus. Logés non loin de l’opéra dans un hôtel-appartement, ils ont ainsi officié dans deux établissements différents de la magnifique capitale hongroise. Dans le premier, l’équipe française s’est principalement occupée du petit-déjeuner, moment important du service car le premier repas de la journée y est souvent plus fourni qu’en France. Dans le second, les jeunes vosgiens ont tourné sur différents postes et différentes équipes.

« Cela nous a permis d’apprendre différentes méthodes de travail, plus axées sur les grosses quantités, avec la préparation de buffets notamment qui sont assez répandus là-bas », expliquent les élèves. Le plat national, le fameux Goulasch, est assez représentatif de la cuisine hongroise : une cuisine de caractère, relativement roborative, épicée et pimentée. « L’organisation est différente également. En hôtellerie, ils travaillent plus en équipes avec des créneaux horaires fixes. Dans le premier établissement par exemple, nous faisions partie de l’équipe du matin pour le petit déjeuner et nous avons travaillé de 7 h à 14 h », ajoutent les apprentis.

Après l’effort, le réconfort, la petite troupe a également pu profiter du séjour pour visiter quelques lieux emblématiques de Budapest comme son opéra bien sûr, le Parlement, les thermes de la ville ou encore les locaux de quelques grands restaurants. Au-delà d’une expérience professionnelle enrichissante, ces trois semaines en Hongrie auront également constitué une expérience humaine forte pour le groupe. Les liens se sont resserrés entre les élèves, cela se ressent, comme le faisait remarquer à juste titre l’enseignante Virginie Larminach. Tous semblent  ravis de cette excursion en Hongrie, pays avec lequel  le CFA et le Lycée des métiers de l’hôtellerie et de la restauration entretiennent d’excellentes relations et ce, depuis plusieurs années maintenant.

Hongrie lycée chardin (1)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *