Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Claude Petitnicolas nous a quittés

image_pdfimage_print

C’est avec peine que nous avons appris le décès de Mme Claude Petitnicolas, survenu le 9 octobre à l’hôpital de Gérardmer où elle avait été admise depuis le 21 juillet 2016.

C. PetitnicolasIssue d’une fratrie de 3 filles dont elle était la Benjamine, Claude Grandadam a vu le jour le 15 août 1936 à Saint Dié des Vosges. Elle y obtiendra son baccalauréat en 1956 et commencera à enseigner dès la rentrée scolaire suivante à l’école de la haute Mandray de 1956 à 1960.  Elle poursuivra son parcours d’institutrice à Jussarupt jusqu’en 1966, année où elle et sa famille emménageront à Kichompré. Elle exercera quelques temps avant de prendre la direction de l’école Jules Ferry du Bergon où elle effectuera la majeure partie de sa carrière qui s’achèvera en 1992.

Le 22 décembre 1958, Claude avait pris pour époux André Petitnicolas lui aussi natif de Saint Dié. Ce dernier évolue dans le textile et suit Claude au gré de ses prises de postes. De leur union naissent 3 enfants : Christophe qui réside dans l’Ain, Bertrand à Metz, et Bénédicte à La Baffe. Elle était aussi l’heureuse Mamie de 7 petits-enfants.

Membre active de la Croix Rouge locale, Claude était une femme au caractère bien trempé mais qui aimait néanmoins  beaucoup rire et plaisanter pour amuser son entourage. Une de ses nièces la surnommait d’ailleurs affectueusement « tata clown » . Elle appréciait également garder contact avec ses anciens élèves. Touchée par la maladie, elle s’est éteinte à l’âge de 80 ans.

Ses obsèques seront célébrées le Jeudi 13 octobre 2016 à 14h30 en l’église de Gérardmer.

Nos sincères condoléances.




6 réactions sur “Claude Petitnicolas nous a quittés

  1. christine jacquel

    Mme Petitnicolas a été mon « instit » en CM2 à Kichompre chaque fois que je la rencontrais elle avait toujours un mot gentil « ça va ma cocotte » c’ etait son expression. Une page de mon enfance se termine avec elle.Courage à sa famille

    répondre
    1. BONNE Dominique

      Je présente toutes mes condoléances à la famille.
      J’ai eu Mme PETITNICOLAS comme institutrice à l’école de Kichompré et je n’en garde que de bons souvenirs..;Elle était super ! Malgré le temps qui passe, elle n’oubliait pas ses élèves et même devenue adulte on échangeait toujours,on avait toujours quelque chose à se dire.
      et c’est vrai « ça va ma cocotte  » était son bonjour.
      Je pense sincèrement à son époux et à ses enfants scolarisés également à Kichompré .

      répondre
  2. MANGIN Danièle

    Monsieur et Madame MANGIN Robert
    ainsi que ses enfants Sonia et Fabrice

    Vous présentent ainsi qu’à toute votre famille, leurs très sincères condoléances

    répondre
  3. jardine

    C est avec beaucoup de tristesse que j apprends le décès de mon institutrice de CM1 . Beàucoup de souvenirs me reviennent . Sincères condoléances a ses proches. Elle avait toujours un mot pour nous. Ma cocotte.

    répondre
  4. foignant marie odile

    c est avec tristesse que je vois son joli visage dans les avis de deces…elle n a pas ete mon institutrice mais je l ai connue par l intermediaire de sa sœur Nicole decedee elle aussi ….nous nous rencontrions a epinal accidentellement dans les magasins une fois par an peut etre mais c etait toujours un grand plaisir ..sa bonhomie son visage et ses mots chaleureux me réchauffaient le cœur ….je ne vous oublierai pas Claude ….tout comme je n ai pas oubliee Nicole …courage a votre mari et vos enfants …marie odile la spinalienne …

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *