Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Congrès ANEM – La Loi Montagne pour rentrer dans l’histoire Le sénat et l'assemblée nationale en décideront dans les prochaines semaines

image_pdfimage_print

P1070427Le Congrès de l’Association nationale des élus de la montagne ANEM qui s’est déroulé entre St-Dié et Gérardmer sera sans doute celui de l’adoption de la loi Montagne : pour entrer définitivement dans l’histoire ? Un véritable tournant dans la vie de la campagne française qui prévoit modernisation, développement et protection des territoires. Après une première étape déodatienne forte de différents échanges mettant sur la table les prochains enjeux de la montagne française, il fut question aujourd’hui à Gérardmer du nouveau pacte entre  la nation et la montagne. Les objectifs étant de moderniser les dispositifs et instances de gouvernance, ou encore d’adapter la

Jean-Michel Baylet ministre de l’aménagement du territoire

Jean-Michel Baylet ministre de l’aménagement du territoire

manière dont les politiques publiques appréhendent les territoires de montagne enfin de répondre aux besoins de la vie quotidienne des usagers, des entreprises et des habitants.

La rencontre gérômoise s’est faite autour d’une future validation de la Loi Montagne qui pourrait avoir lieu dans les semaines à venir après passage par le Sénat et l’Assemblée Nationale afin d’adopter définitivement le projet mené à bien par l’ANEM et soutenu par le Ministre de l’Aménagement du Territoire notamment, Jean-Michel Baylet, que l’on retrouvait sur les bords du lac aux côtés du président  Laurent Wauquiez, du maire Stessy Speissmann, des parlementaires, sénateurs et autres élus du département. Avant de passer la main à la nouvelle représentante de l’ANEM, Marie Noëlle BATTISTEL,  Laurent Wauquiez est revenu sur la passion qui l’anime depuis 4 ans « sur le sentiment du travail accompli avec tous les représentants des régions » commente le président du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes et celui-ci de poursuivre « c’est tellement difficile de se parler, nous avons dépassé nos clivages politiques. Ce fut un travail de cordée et ce congrès sera celui de la loi Montagne. Il nous aura fallu plus de 30 ans pour que la montagne retrouve une place dans le paysage politique français. La lumière est arrivée par Jean-Michel Baylet qui a compris et soutenu notre dossier bien au delà de ce que l’on pouvait imaginer ».

Marie-Noëlle Battetin succdée à Laurent Wauqiuezr

Marie-Noëlle Battistel succède à Laurent Wauquiez

Marie Noëlle Battistel prenait le relais à Laurent Wauquiez en qualité de présidente de l’ANEM. « C’est une émotion personnelle » souligne-t-elle « celle d’un maire d’une petite commune, élue de terrain et je me dois aujourd’hui de porter la voix de tous les  territoires ».

Pour conclure ce nouveau congrès historique sans doute, le Ministre Jean-Michel Baylet est revenu sur la détermination des représentants de l’ANEM avec lesquels il a été facile de collaborer, remerciant au passage Laurent Wauquiez pour avoir transcendé les clivages et refondé la loi de 1985. « L’ANEM est un partenaire précieux, vous n’êtes pas une association comme les autres. Vous surmontez vos convictions personnelles et usez de votre force de persuasion avec un engagement de tous les groupes politiques ».

Il reste maintenant au projet de loi d’être définitivement validé, Jean-Michel Baylet s’en référant aux 2 rapporteurs d’un  texte visiblement d’une grande qualité.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *