Search
mardi 13 nov 2018
  • :
  • :

Un conseil municipal fait de questions diverses Mais pas uniquement

image_pdfimage_print

conseilLe conseil municipal de vendredi soir était consacré aux affaires courantes et surtout aux questions diverses posées par la minorité. Mais avant cela, l’hémicycle s’est prononcé par vote en faveur des élus qui représenteront la ville au nouveau conseil communautaire agrandi (1er janvier 2017)…Ils seront au total de 10 dont 9 pour la majorité et 1 pour Gérardmer Perle d’Avenir.

Réflexion de Eric Defranould  » dans l’absolu ça ne nous gène pas plus que ça, mais il faut reconnaitre qu’on se dirige vers le montage d’une véritable usine à gaz. Le bilan de la Cour des Compte entre 2003 et 2012 concernant l’installation des ComCom est catastrophique avec la création de 240 000 emplois  qui génèrent des frais de fonctionnement important et surtout plus de 75% d’impôts supplémentaires. C’est quand même curieux quand on sait que ça devait réduire les coûts de fonctionnement. Le mille-feuilles s’épaissit ». 

Réponse du  maire Stessy Speissmann et de l’adjoint aux finances, Hervé Badonnel « c’est vrai nous devons mutualiser, ce à quoi on se battra. Quant aux quatre taxes communales, elles ont augmenté seulement de 5% en 15 ans. Ceci expliquant sans doute cela ».

Et pour répondre à une question de Michel Graiche sur l’information aux élus, une fois installée la nouvelle ComCom, Stessy Speissmann s’est engagé à la transmettre régulièrement.

On sait aussi depuis vendredi soir que le contrat de restauration scolaire avec l’ODCVL a été reconduit sur fond de  circuits courts privilégiant  normalement des repas spécifiques servis une fois par semaine au lieu de une fois par mois.

Les élus ont également voté une subvention à regain de 2 000 € pour l’achat d’une benne hydraulique et d’un additif à un contrat de vente prononcé en juillet dernier pour l’achat d’un terrain de 8 000 m2 dans le prolongement de la zone commerciale de la Croisette par la SCI Espace Majorelle pour un montant de  305 000 €. On n’en a pas su beaucoup plus, si ce n’est que la SCI Espace Majorelle (dirigeant Martial Demange Remiremont) doit implanter 3 activités commerciales  dont une qui concerne le transfert avec déploiement d’une activité du centre ville : condition sinéquanon à l’installation. Cette dernière a donc nécessité  une modification de la condition particulière à la destination du bien à construire par la commune.

—————————————————————————————————————————

Ce fut ensuite le temps des questions diverses à commencer par celle de Eric Defranould concernant la pollution de la Cleurie et les suites données par la Préfecture après prélèvements réalisés il y a quelques mois.

Réponse du maire : « je vous ai transmis le compte-rendu. Depuis, les services de la Préfecture disent que les taux ne sont pas au-dessus des normes en vigueur. Donc ! »

Eric Defranould de poursuivre : « une association a réalisé des prélèvements récents qui révèlent le double de taux de glyphosate ( le fameux Round Up) prévu par la loi. Sans parler d’autres polluants très nocifs qui ne sont pas recherchés. Il est temps de réagir d’autant que le reportage passé la semaine dernière sur France 5 n’est pas vraiment une bonne publicité pour Gérardmer. Je souhaite que la municipalité demande aux blanchisseurs de réaliser des analyses à la sortie même des stations d’épuration ».

Stessy Speissmann pour conclure : « je vais saisir une nouvelle fois l’agence de l’eau pour de nouvelles analyses. Les blanchisseurs sont transformateurs, il faut sans doute remonter la filière pour des tissus en provenance de toute l’Europe avec des traitements chimiques différents ».

Ce fut au tour de Michel Graiche pour Gérardmer Entreprendre de s’exprimer  : «  combien de  jeunes gérômois ont bénéficié de l’opération permis de conduire »

Réponse du 1er magistrat  » trois pour un montant de 900 € en 2015, pour 37 dossiers traités. En 2016, 15 dossiers ont déjà été instruits et 8 dossiers sont en cours pour un montant de 1000 € chacun »

Et Michel Graiche de poursuivre « combien a couté le congrès de l’ANEM à la commune »

Réponse de Stessy Speissmann «  4 676 € consacrés à l’achat de serviettes éponge et de bonbons des Vosges distribués aux congressistes. Les retombées économiques pour la ville sont indéniables. Les secteurs montagne représentés étaient composés de plusieurs personnes qui ont séjourné 2 jours voire plus sur les bords du lac ».

La séance était levée.




Une réaction sur “Un conseil municipal fait de questions diverses

  1. JMV

    Quelques chiffres sur la nouvelle « usine à gaz » dénoncée par Eric Defranoux.

    Les 36 800 communes française représentent à elles seules un tiers du total des communes de l’UE.
    Depuis 1950 ,les pays du Nord et du centre de l’UE ont abaissés de 75 % leurs nombres de communes contre seulement 5 % pour ce qui concerne la France .
    La France compte 1767 habitants par commune contre 23 378 pour la moyenne européenne.
    Il y a en France 608 collectivités pour gérer 1 millions d’habitants contre 99 pour la moyenne européenne.

    Question à Hervé Badonnel qui parle de mutualiser : Quelles sont les choses très concrètes qui vont être mise en place.
    ( diminution du nombre de communes .. ?, mutualisation de services inter communaux.., etc..)

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.