Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Marguerite Baradel nous a quittés La plus ancienne pensionnaire de forgotte tire sa révérence

image_pdfimage_print

C’est avec peine que nous avons appris le décès de la plus ancienne pensionnaire de Forgotte survenu le 4 Octobre 2016 à l’âge de 87 ans.

Née le 21 mars 1929 à Biberach en Allemagne, Marguerite Wäscher avait une sœur aînée. Durant toute sa jeunesse, Marguerite a fait des études lyriques et de piano au conservatoire de la ville avant de rencontrer Jean Baradel, qui était dans les troupes de l’occupation après la guerre. Le couple s’est ensuite installé à Biberach où est né Michel en 1947, leur fils unique qui réside aujourd’hui à Clermont Ferrand.

En 1952, la famille vient s’installer à Gérardmer en raison de la carrière professionnelle de son époux qu’elle aura la douleur de perdre le 2 janvier 2001. Après avoir élevé son fils, Marguerite travaille à domicile dans le textile avant de rejoindre différents ateliers gérômois. Elle terminera son parcours à Linvosges en 1989, année où elle pourra profiter d’une retraite bien méritée. Au décès de son époux, elle quittera sa jolie maison du Chemin du Bas Pré et sa vue imprenable sur le lac et rejoindra Clair Logis avant de devenir résidente de la maison de Forgotte depuis une dizaine d’années.

Le cercle familial de Marguerite s’était agrandi avec l’arrivée de 4 petits enfants et 5 arrière petits-enfants. Femme aimante, souriante, très droite elle aimait la nature, les promenades sur les Crêtes et les sorties en Alsace. Alors qu’elle était à Clair Logis certains se souviennent encore des après-midi qu’elle passait sur le piano à faire rêver les pensionnaires.

Une bénédiction aura lieu le vendredi 7 octobre 2016 à 14h30 au funérarium de Gérardmer, suivie de son inhumation au cimetière de Gérardmer.

Nos sincères condoléances




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *