Search
mardi 13 nov 2018
  • :
  • :

Sainte-Bernadette reprend des couleurs Les travaux de restauration ont débuté du côté de Xonrupt-Longemer

image_pdfimage_print

Ste Bernadette Xonrupt longemer (2)Les travaux de restauration de l’église Sainte-Bernadette ont donc commencé la semaine dernière avec le démontage des abassons réalisé par l’entreprise COANUS d’Igney.

Ste Bernadette Xonrupt longemer (3)Une première étape suivie par le montage d’un échafaudage d’une hauteur de 34 m par à l’entreprise RTG de Forbach, sous-traitante de COANUS.  Cette structure est parfaitement adaptée aux travaux entrepris et possède un échafaudage en suspendu multidirectionnel à partir de 15 m afin de permettre une évolution autour du clocher. Le chantier est donc sur la bonne voie et devrait durer un peu plus d’un mois si les intempéries ne viennent pas ralentir les ouvriers qui sont à l’œuvre. Il faudra donc attendre encore un peu avant d’entendre à nouveau les cloches qui ne doivent pas fonctionner pendant la durée des travaux afin de préserver les poutres d’échafaudage. Si ces dernières venaient à être endommagées, c’est toute la structure qui risquerait d’être en péril !

Rappelons que le coût des travaux de réfection de couverture et de zinguerie du clocher s’élève à 85052.62 € , somme inscrite au budget de la Commune qui est propriétaire depuis le 21 février 2003. Par ailleurs, ce projet, partiellement subventionné par les financeurs institutionnels, fait l’objet d’ une campagne de mécénat populaire en partenariat avec la Fondation de France depuis le 16 septembre 2016, date de la signature d’une convention. L’avenir de Sainte-Bernadette a déjà touché de nombreux souscripteurs que le Maire Michel Bertrand et son conseil municipal tiennent à remercier très chaleureusement.

Projet détaillé pour la restauration du clocher :

Ste Bernadette Xonrupt longemer (1)L’opération de restauration de la couverture consistera à la dépose de la couverture amiante y compris son traitement en décharge spécialisée.
Le support en bois sera déposé et remplacé par un voligeage en sapin traité classe 2 d’épaisseur de 22 mm.
La charpente sera contrôlée et les pièces de bois en mauvais état seront remplacées.
La gouttière et les descentes d’eau seront remplacées en zinc pré-patiné.
La couverture sera remplacée par une couverture en zinc en écailles losangées (30/m2) pré -patiné.
Ce type de toiture a été privilégié par rapport à une couverture en petit éléments (tuile ou ardoise) car le zinc est un matériau qui
ne prend pas la mousse et donc qui ne se détériore pas , après avis de l’architecte des Bâtiments de France.
Le paratonnerre sera mis aux normes grâce au remplacement des deux descentes en cuivre et par la mise en p lace des tableaux de protection sur les installations électriques , ceci afin de prévenir de tout risque électrique.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.