Search
mercredi 14 nov 2018
  • :
  • :

Film « Nos Patriotes »… ça tourne sous la neige L'histoire de Adi Bâ plane sur les Hautes-Vosges

image_pdfimage_print

« La neige n’est pas venue perturber le tournage du film « Nos Patriotes », mais le magnifier« . Comme le souligne le metteur en scène, Gabriel le Bomin, le tapis blanc aussi léger soit-il en cette période  de l’année est devenu un atout pour le tournage, certes fait de raccords propres à une véritable cuisine interne, mais le scénario colle encore un peu plus à la réalité de l’histoire. Celle de  l’ancien tirailleur sénégalais, Adi Bâ, mort pour la France à Épinal en 1943 et dont le périple mérite aujourd’hui  un véritable flash back, sans doute plus que cela encore.

Alexandra Lamy au cœur de l'action

Alexandra Lamy au cœur de l’action

Confinée dans une ferme encore dans son « jus », l’équipe de tournage est perchée sur les contreforts de la montagne vosgienne, avec actuellement pour acteurs principaux Marc Synga et Alexandra Lamy. Les lieux de filmage se multiplient pour se poursuivre jusqu’à la fin du mois de novembre avec l’équipe de comédiens professionnels et une foultitude de figurants  que l’on retrouve au gré des 25 décors naturels sélectionnés par la production : sans compter tous les décors intérieurs retravaillés pour la circonstance.

« Nous recevons un accueil vraiment très sympa auprès des vosgiens  » commente le réalisateur » les personnes sélectionnées sont volontaires et, malgré l’exigence du casting,  il a été facile de trouver les figurants  sauf pour les coupes de cheveux pour lesquelles il existe un  vrai décalage entre aujourd’hui et 1945″.

Pour Gabriel le Bomin,  l’histoire de Adi Bâ est cultissime et il était invraisemblable de tourner ailleurs que dans les Vosges malgré la possibilité d’installer l’équipe en Belgique. « Pendant 7 semaines nous vivons au cœur du déroulement de  l’histoire «  poursuit-il « nous nous devions d’être dans la culture locale afin de retracer le parcours et surtout l’engagement d’un homme qui a contribué à l’élévation du premier maquis du département avec tout ce que cela représente aujourd’hui en termes de reconnaissance ». Dont acte !

L’équipe va s’étoffer au fil du temps avec l’arrivée de la jeune chanteuse Louane sur les différents plateaux et il restera également à filmer des scènes importantes sur Épinal et Nancy.

Les Vosges  sont à l’honneur une fois encore grâce et par le biais de Adi Bâ comme il y a 70 ans. Un sacré bonhomme  qui fait toujours ou seulement parler de lui. Il fallait qu’hommage lui soit rendu et ce sera chose faite lorsque le long métrage sera projeté sur les écrans français dans le courant de l’année 2017. En attendant, ça tourne sous les premières neiges !

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.