Search
mardi 21 nov 2017
  • :
  • :

Les aventures de Tintin continuent Nouvel investissement pour le Grand Haut qui dispose aujourd'hui d'une terrasse impressionnante. Découverte !

Steve et Alain Martin les propriétaire du Grand Haut

Steve et Alain Martin les propriétaires du Grand Haut

Quel engagement pour Alain Martin, alias tintin. Avec son fils Steve, le professionnel de la restauration, exploite le Self Service le Grand Haut au pied des pistes de ski de la Mauselaine depuis l’an dernier après avoir investi énormément afin de relooker l’endroit et surtout proposer une prestation à la hauteur de l’attente des skieurs…mais pas seulement.

Le lieu de vie est coquet, agréable, fonctionnel, en phase avec ce que propose la station, il ne manquait plus que l’installation d’une véritable terrasse. C’est aujourd’hui chose faite avec, une fois encore, l’ouverture au public d’une structure impressionnante parfaitement adaptée.

 » Il fallait poursuivre l’investissement dans le sens de ce que nous avons réalisé l’hiver dernier  » constate Alain Martin » nous n’avons pas lésiné sur les matériaux utilisés et nous avons voulu une fois encore un espace de vie fonctionnel à l’instar de ce que l’on trouve à l’intérieur de l’établissement. Pour exemple le toit de la terrasse est en verre afin de laisser filtrer la lumière et le chauffage au sol est intégré à  la totalité de notre nouvelle prestation ».

Le résultat est convainquant avec une terrasse couverte chauffée, mais aussi découverte, capable d’accueillir pas moins de 300 personnes avec un petit supplément d’âme coté Sud-Est puisque le Grand Haut dispose maintenant d’un « Snow Food » (ouvert lundi prochain) proposant des Burgers, Américains et autres Paninis pour les jeunes et les skieurs pressés d’en découdre sur le domaine… sans oublier, dans le prolongement de l’investissement, un solarium qui trouvera toute sa place dès lors que les hauteurs de la ville retrouveront le soleil de janvier.

En attendant Tintin, Steve et leur équipe peaufinent l’installation en vue de la nouvelle saison hivernale qui se dessine. Le lieu mérite vraiment le détour avec ou sans les skis aux pieds. Pour boire un verre en simple visiteur, pour casser une petite « graine », manger une tartiflette après les feux d’artifice et descente aux flambeaux voire de s’encanailler sous les notes de musique des groupes qui défileront au Grand Haut tous les  mercredis soir de 18h à 21h.

Bref, le nouveau Grand Haut méritait bien un coup de projecteur. L’endroit a nécessité de forts investissements de plusieurs centaines de milliers d’euros qui viennent dans le cadre du développement de la station…Ne l’oublions pas ! 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *