Search
vendredi 16 nov 2018
  • :
  • :

Faillite annoncée du Fab Lab (Innov’lac)

image_pdfimage_print

InnovPhilippeTexte Gérardmer solidaire
Le 23 janvier 2015, le Conseil Municipal votait(à la quasi unanimité sauf  GERARDMER SOLIDAIRE) la création d’un Fab Lab.
A quoi sert un fab lab ?
– Créer, avec d’autres, des objets, des entreprises, des emplois,
– Transmettre des savoir-faire et des  savoir être,
– Mettre au point des inventions, des produits et des services nouveaux
– Former les autres et se former soi-même, par l’action, aux nouvelles technologies
– Créer, bricoler, réparer, recycler, travailler ensemble, échanger, partager etc…

 Sur le fond, nous étions d’accord,  sur la méthode, pas du tout !! Pour nous,  le Fab Lab devait commencer par réunir les personnes intéressées, recenser les attentes et seulement décider quels investissements réaliser.
La majorité municipale a décidé de faire appel à une société privée Wikinova rémunérée 14700 euros HT pour faire une étude.
Cette étude réalisée, Wikinova s’est proposé de mettre en route le Fab Lab. Coût :  500 euros Ht par jour pendant 29 jours
Une association Innnov’lac est créée pour gérer ce Fab Lab, Mrs Speissmann et Badonnel sont élus  au conseil d’administration.
15 mois plus tard Innov’lac est en cessation de paiement :  plus de 200 000 euros d’argent public sont engloutis dans l’aventure et il reste un emprunt de 70 000 euros cautionné à 50% par la mairie.
Aujourd’hui les adhérent(e)s prévenu(e)s la semaine dernière de la débâcle sont frustré(e)s, et nous faisons la proposition que le matériel soit repris par une nouvelle association ou une structure  telle que la Maison de la Culture.
GERARDMER SOLIDAIRE




7 réactions sur “Faillite annoncée du Fab Lab (Innov’lac)

    1. geromois

      On est bien d’accord comment gaspillé de l’argent public en espérant un retour de service pour une autre élection entre amis, je te fais travailler , tu me donnes des voix etc…

      C’est tout simplement honteux, comment ces personnes peuvent se regarder dans le miroir chaque matin je me le demande.

      Il est vrai que l’on rarement vu un fonctionnaire etre un bon gestionnaire surtout quand cela n’est pas son argent personnel.

      Honte a vous tous

      répondre
      1. Jean PaulLambert

        Monsieur l’Anonyme, vous devriez avoir honte vous-même d’écrire de telles énormités.
        C’est tellement excessif que je me demande bien pourquoi je me fatigue à vous répondre.
        Finalement,je vous laisse à votre médiocrité.
        JP Lambert.
        Fonctionnaire gestionnaire pendant 35 ans (et fier de l’avoir été) , Maire gestionnaire de Gérardmer (et fier de l’avoir été) pendant 17 ans.

        répondre
    2. Benoit G

      On ne voit pas bien le rapport ??
      Les membres du conseil municipal ne sont pas tous des fonctionnaires, nombre d’entre eux sont chefs d’entreprise, et c’est pourtant eux qui ont décidé d’accorder ces budgets…
      Par contre une méconnaissance de l’économie des FabLab, une sorte de fantasme de toute puissance des outils numériques, et surtout aucune contre-expertise du rapport d’expertise !!

      Des décisions unilatérales, un maire qui obéit aux ordres du maire précédent… et voilà le résultat.

      répondre
      1. JMV

        En l’occurrence, les seuls chefs ou ex chefs d’entreprises siégeant au conseil municipal sont des conseillers de l’opposition.
        Mrs Eric Defranoux et Claude Ferry.

        répondre
  1. E.T

    Malheureusement, les faits sont là, les avis de l’opposition relatifs au projet n’ont pas été entendus. Il faut maintenant avancer, plus modestement (surtout au niveau financier) mais ne pas abandonner sans réfléchir. Le fablab a compté un nombre important d’adhérents. La démarche commerciale suivie n’était manifestement pas la bonne façon de faire. Les adhérents de l’association, les Gérômois ont certainement des idées…J’espère que la majorité municipale va réagir plus positivement que par le passé. Un fablab serait certainement utile à la population couplé à un repair’café par exemple.
    (exemple : http://archives.varmatin.com/la-seyne-sur-mer/un-repair-de-bricoleurs-au-service-des-eco-citoyens-a-la-seyne.2047509.html)
    Voir aussi : https://repaircafe.org/fr
    Comment organiser cela ? (recyclerie ?).
    Il me semble enfin qu’un fablab doit travailler en réseau et sur une base non commerciale pour être viable et utile à la population.
    Pour répondre à Benoit : l’étude de Wikinova à Baccarat doit aller dans le sens des intérêts de l’entreprise Wikinova, mais ce n’est que mon opinion.
    Pour finir, les fonctionnaires ne sont pas des citoyens de second rang, la profession, comme le temps ne fait rien à l’affaire…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.