Search
vendredi 24 nov 2017
  • :
  • :

La Ligue des Droits de l’Homme en guetteur vigilant Liberté et démocratie

Le quorum est atteint l'assemblée peut avoir lieu

Le quorum est atteint l’assemblée peut avoir lieu

Notre société a besoin de garde fou et La Ligue des Droits de l’Homme en est sans doute l’une des principales  figures de proue symboliques d’un particularisme  français. On retrouve les « ligueurs » dans la réflexion et dans l’action afin de préserver des valeurs  acquises de haute lutte mais également et malheureusement bafouées parfois aux quatre coins du monde  : à commencer par la France qui fut à l’origine de la déclaration universelle signée par les membres des Nations Unies. Alors, comme chaque fin d’année, les cellules locales de la LDH  organisent leur   assemblée générale afin de démontrer qu’il reste un travail de fond quotidien en témoignent les actions menées par les adhérents et proches en 2016.

Michèle Perrin présidente de la LDH

Michèle Perrin présidente de la LDH

Coté gérômois, la réunion de travail s’est déroulée autour de la présidente, Michèle Perrin, qui est revenue dans son rapport morale sur les valeurs qui font la LDH rappelant que le groupe se veut par définition apolitique pour une force de liberté et d’action devant faire face à la montée de l’ultra libéralisme.

Michèle Perrin a surtout insisté par rapport à 3 axes fondamentaux  que s’est fixé la Ligue des Droits de l’Homme :

Le vivre libre…. » 30 ans de restriction des libertés qui n’ont aucunement diminué le sentiment d’insécurité« .

La démocratie : « la constitution de près de 60 ans est digne mais lacérée par l’évolution du monde. l’individu a le sentiment d’être exclu. Il va voter quand il a le droit et après ? »

Faire société : Nous devons pouvoir vivre en harmonie avec les personnes qui nous entourent, étrangers, homosexuels, femmes, handicapés….Appliquer la loi contre le racisme, c’est sanctionner les discriminations.

Comme le soulignait Michèle Perrin  » vous avons besoin de toutes les forces avec nos différences« .

Sensibiliser, éduquer, vulgariser dans notre société multiculturelle, La Ligue des Droits de l’Homme a encore et toujours bien du travail . Mais par optimisme, l’avenir est devant  et par définition  l’homme devrait avoir la force de réaliser un monde idéal…enfin, c’est ce qu’on se doit de croire au risque d’aller vers le cahot….




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *