Search
lundi 19 nov 2018
  • :
  • :

Le TCG sur un bon rythme de croisière

image_pdfimage_print

Depuis plusieurs années, le Tennis Club de Gérardmer a pris le parti de miser sur la formation de ses joueurs et plus particulièrement de ses jeunes compétiteurs.

AG tennis (2)

Le président Yves Grossier en compagnie de l’adjointe aux sports Nadine Bassière, interlocutrice privilégiée des sportifs gérômois

Un choix qui commence à payer, à l’image de Mika Alimli, 13 ans, se positionnant ainsi en N° du club gérômois en terme de classement. Ce dernier a franchi un nouveau cap en devenant 15 (comprendre le classement au tennis : Classement au tennis ) et le jeune loup devient ainsi une des principales locomotives du TCG avec sa sœur Hulya, sans oublier Tao et Mel Champlon ainsi que Gizem Aydogmus. Tous Champions des Vosges dans leurs catégories, certains d’entre eux ont même brillé au niveau régional comme Mel Champlon, championne de Lorraine et Mikaïl Alimli, 3ème de ce même championnat. D’autres exportent même leurs talents à l’étranger puisque Tao Champlon a pour sa part été disputé un tournoi de l’autre côté de la frontière en finissant 2ème du tournoi interne de Fribourg.

A ce palmarès vient s’ajouter le gain de plusieurs tournois dans le secteur, mais la liste serait trop longue pour tous les citer ! D’autant plus que les adultes ne sont pas en reste avec Hervé Parmentelat, Champion des Vosge,s et Malik N’Doye, vice Champion, tout comme Valérie Caudy, le tout sans oublier Estelle Germain, quart de finaliste au championnat de Lorraine est, elle aussi, montée en seconde série (classée 15). « Cette année encore, nous remarquons de magnifiques performances et la plupart de nos compétiteurs ont progressé d’au moins un classement ! » , commentait le vice-président et responsable des équipes, Thierry Germain. Le bon travail des moniteurs diplômés d’État Charles-Edouard Valence et Jean-Yves Léonard est donc à signaler, c’est grâce à eux et à l’investissement des compétiteurs que cette saison aura été riche en exploits sportifs !

AG tennis (1)Les joueurs du TCG représentent donc fièrement les couleurs de la ville et de leur club à l’extérieur mais aussi à la maison puisque 5 tournois ont été organisés par le président Yves Grossier et toute son équipe de bénévoles et juges arbitres. Au total, ce sont pas moins de 400 compétiteurs qui se sont affrontés sur les terrains de la Perle des Vosges. Mention spéciale aux tournois d’été avec 7 semaines de compétitions consécutives sur de magnifiques terres battues et un chalet rénové pour plus de convivialité. On notera que la pratique du tennis en loisir a elle aussi tourné à plein régime pendant la saison estivale, les terres battues ayant été opérationnelles de début mai à fin novembre. Les 130 adhérents ainsi que les vacanciers de passage dans le coin se sont régalés sur un site magnifique qui devrait le devenir encore plus.

En effet, le club a toujours pour objectif la création de deux nouveaux courts couverts-ouverts dans le prolongement des deux couverts déjà existants. une réalisation qui pourrait voir le jour avec le futur projet de rénovation du complexe sportif et de l’ensemble de cette zone du quai du Locle. Le TCG a également pour projet d’éclairer deux de ses courts en terre battue afin de pouvoir prolonger les matchs de ses tournois d’été après 22 h 00 lorsque la météo le permet. Un dossier a été déposé en mairie. L’assainissement des sanitaires intérieurs est aussi dans les tuyaux pour l’année à venir. Enfin un petit mot sur les finances du club qui restent saines malgré l’investissement de 8 200 € concernant la réfection du chalet.

On notera au passage une augmentation de +14% au niveau des locations de courts (pour un montant total d’environ 6 200 €) et de +28% au niveau des frais d’inscriptions pour les tournois organisés par le club. La buvette elle aussi a nettement mieux tourné grâce à un chalet plus accueillant. Mais, rassurez-vous, comme le signalait le trésorier Philippe Didier : « il y a encore du stock !! » . Le club est donc sur un bon rythme de croisière même s’il est toujours possible de faire mieux. Quelques points restent perfectibles, notamment sur l’organisation des rencontres par équipe. Une organisation assez lourde pour ne pas reposer sur les épaules d’une seule personne. Des capitaines d’équipe sont donc attendus sur le quai afin de rendre chaque formation un peu plus autonome. A bon entendeur !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.