Search
samedi 17 nov 2018
  • :
  • :

Xonrupt – Le coq de l’église est de retour Le "pic" du lieu de culte a été baptisé ce jeudi par l'abbé Daniel Voinson

image_pdfimage_print
Le coq est de retour

Le coq est de retour

Visiblement, il est des symboles et bien plus encore qui ne doivent pas disparaitre de la culture locale. Le clocher de l’église Saint Bernadette de Xonrupt-Longemer était en mauvais état, la mobilisation qui s’en suivit a permis une restauration en règle (voir notre précédent article) http://gerardmerinfo.fr/2016/10/sainte-bernadette-reprend-couleurs/

Ce jeudi en fin d’après midi fut consacré à la livraison d’une partie des travaux par la société Coignus et surtout au retour du coq baptisé pour la circonstance par le curé Daniel Voinson, responsable de la Paroisse « Saint-Gérard-de-la-Vallée-des-Lacs » dont fait partie Sainte Bernadette.

Bénédiction de l'abbé Voison

Bénédiction de l’abbé Voinson

Comme le soulignait le maire Michel Bertand, les dons continuent à affluer pour une somme de 18 400 € et un montant des travaux estimé à 114 000 € avec participation de la Région et du Département. Le coq est rentré au village ( comme le veut le dicton : cachez vos poules ) mais surtout le lieu de culte renait de ses cendres avec des travaux de réfection de couverture et de zinguerie du clocher qui mettent maintenant à l’abri l’église devenue bâtiment communal en 2003. Terminées les fuites d’eau, le gallinacé de cuivre recouvert de vert-de-gris qui fait office de girouette peut tourner sur sa croix depuis ce vendredi matin.

Alors tout cela méritait bien un coup de goupillon et, quelques gouttes d’eau bénite, une bénédiction de l’abbé Voinson accompagné pour la circonstance du vicaire Lhillet Milandou-Bassinga mais également de Jackie Frémont de la Fondation du Patrimoine et de Mme Rota présidente de l’Association Sainte-Bernadette.

« La symbolique du coq dans l’église catholique, mais pas uniquement,  date sans doute du 9ème siècle  » commente Daniel Voinson «  il représente la victoire du jour sur la nuit, du passage des ténébres à la lumière. C’est la victoire du christ  au soleil levant. C’est un jour nouveau, un espoir qui renait ».

Tous les invités se retrouvaient ensuite autour du pot de l’amitié. Quant au coq, il peut dorénavant chanter et surtout tourner sur son axe. Bernadette, elle est très chouette ! Pardon très coq !

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.